Ledjely.com
Accueil » Vers la rénovation du centre de santé de Fotoba
A la une Actualités Basse Guinée Santé

Vers la rénovation du centre de santé de Fotoba

Dans sa dynamique de restaurer certains sites touristiques des îles de Kassa, le gouvernorat de la ville de Conakry a mis dans son plan la rénovation du centre de santé de Fotoba qui servait, à l’époque colonial, au traitement des esclaves venus divers endroits d’Afrique.

Dans sa dynamique de restaurer certains sites touristiques des îles de Kassa, le gouvernorat de la ville de Conakry a mis dans son plan la rénovation du Dispensaire de Fotoba pour améliorer l’accès aux soins dans cette île de la Sous-préfecture de Kassa.

De nos jours, ce centre de santé est dans un état de délabrement total avec un manque criard de personnel de santé. L’abandon et la négligence dont fait l’objet l’établissement sont visibles à l’œil nu. En effet, certaines portes sont défoncées, le plafond, lui, est fortement endommagé, les murs fissurés, des bois de la toiture ont lâché, tandis que les salles sont jonchées de détritus de toutes sortes. La situation est telle que le fait même d’envisager y accueillir un patient est de l’ordre de l’impossible. La restauration s’imposait comme une évidence.

Et c’est à la suite de ce constat des plus alarmants que le Gouverneur de Conakry, le Général de Brigade Mathurin Bangoura a pris l’initiative de le rénover. Déjà un premier geste est fait en dotant le dispensaire de matériels composés de lits, de tensiomètres et autres accessoires médicaux ; des kits de sage-femme et d’infirmiers, un don de l’Ambassade des Emirats Arabes Unis en Guinée..

A lire  KANKAN: étudiants et exploitants de sable

De fait, c’est Ibrahima Bangoura, infirmier d’Etat depuis 2016, le seul à s’occuper de ce centre de santé qui a tiré la sonnette d’alarme. « Depuis mon arrivée ici, ce dispensaire est abandonné. C’est ainsi qu’on est allés voir les autorités pour solliciter sa rénovation. Il n’y a pas de prise en charge des médecins par l’Etat.  Le bâtiment commence à se délabrer, je suis venu voir les autorités pour nous venir en aide », a-t-il expliqué au Djely. Et tout de suite, son cri de cœur a été entendu par le gouvernorat de la ville de Conakry. « Le gouverneur vient de nous doter en équipement et bientôt il sera rénové, mais ça retarde. Le gouverneur nous a promis qu’il va rénover complètement le centre de santé pour nous », s’est félicité Ibrahima Bangoura.

Au-delà de ce dispensaire, le Gouverneur de la ville de Conakry, le Général de Brigade Mathurin Bangoura, misant sur le partenariat fructueux avec l’Ambassade des Emirats Arabes Unis, porte un ambitieux projet de construction d’un centre de Santé Moderne à Kassa. Il s’agit d’une infrastructure qui sera bâtie sur une superficie de 200 m2, comprenant entre autres, huit (8) salles, une salle d’attente, un bureau, une pharmacie, un forage … le tout alimenté par de l’énergie solaire. On peut sans doute dire que la réalisation de ce projet contribuera a améliorer substantiellement l’accès à des soins de santé de qualité aux populations insulaires. Aux dires des représentants du Gouvernorat de la Ville de Conakry, les études autour de ce projet sont très avancés avec le principe de financement déjà acquis de l’Ambassade des Emirats Arabes Unis.

A lire  INDEPENDANCE : Kankan doit-elle renoncer à la célébration ?

 

Balla Yombouno, de retour de Fotoba

Articles Similaires

Kassognah, ce district qui n’a pas de collège public…

LEDJELY.COM

KABINET FOFANA : « Il faut que les candidats recentrent le débat sur les programmes de société »

LEDJELY.COM

N’ZEREKORE: l’antenne du FNDC appelle à une grandiose marche le 29 septembre 2020

LEDJELY.COM

MALI : enfin, un président de Transition !

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE COVID-19 ET CAMPAGNE ELECTORALE : 1,2 million de masques distribués aux partis en lice

LEDJELY.COM

Le Chef de Village PRAC, Youssouf Sampil, investi le 20 septembre 2020 à Baro, Parrain de la Fondation Malick CONDÉ

LEDJELY.COM
Chargement....