Ledjely.com
Accueil » Les séries télévisées, la passion de nombreuses femmes qui ne fait pas forcément le bonheur des hommes
A la une Actualités Culture Societé

Les séries télévisées, la passion de nombreuses femmes qui ne fait pas forcément le bonheur des hommes

Nombreuses sont les femmes qui sont accros aux séries télévisées produites dans les quatre coins du monde. Il s’agit surtout des séries indiennes, latines ou télénovelas (mexicaines, brésiliennes, philippines, etc.), africaines et dernièrement turques. Avec l’amélioration de la desserte du courant électrique à Conakry et la disponibilité des chaines payantes diffusant en continu ces séries télévisées, de nombreuses femmes accourent vers leurs écrans dès qu’elles ont du temps libre. D’autres négligent carrément leurs activités professionnelles ou ménagères pour ne rater aucun épisode de leurs séries préférées. Une passion pour ne pas dire dépendance qui ne fait pas forcément le bonheur des hommes.

Si les plus sérieuses privilégient leurs occupations en misant sur la rediffusion des épisodes, une fois assises devant leurs postes téléviseurs, elles veulent surtout pas être dérangées. Elles prennent en otage la télécommande. Tant pis si leurs conjoints voudraient suivre d’autres programmes, comme le football. Gare à EDG de couper le courant électrique à ces moments-là. C’est vite les chuchotements, les injures et les malédictions de tout genre qui sont lâchés de gauche à droite. En effet, une fois branchées à leur télé, les passionnées des séries télévisées ne tolèrent aucun dérangement, d’où qu’il vient. D’ailleurs, les plus fanatiques qui ne s’éloignent pas souvent de leurs maisons ne se gênent pas de supplier Dieu que leurs maris ne rentrent pas de sitôt du boulot pour ne pas qu’elles aient à s’occuper de celui-ci ou lui céder la télé et rater un épisode d’une de leurs séries préférées. Pour celles dont les maris sont passionnés de football, l’accrochage verbal n’est souvent pas loin.

A lire  CONAKRY : deux hommes accusés de viol, arrêtés

Il n’est pas rares de voir des hommes couchés sur le canapé, après avoir cédé aux caprices de leurs femmes ou enfants, se tourner vers internet pour regarder leurs matches à travers leurs smartphones. Pourquoi de nombreuses femmes accordent-elles tant d’intérêt aux séries télévisées ? Ledjely.com a posé la question à certaines d’entre elles.

Kadiatou Sow est une femme au foyer qui, pour le moment, n’exerce pas une autre activité à part s’occuper de son foyer. Elle explique les raisons pour lesquelles elle ne souhaite rater aucun épisode de ses séries préférées, y compris ceux diffusés au moment de ses travaux ménagers. « J’aime bien les séries télévisées indiennes parce qu’elles m’inspirent beaucoup et j’apprends plein de choses en les regardant. Par exemple pour nous les femmes au foyer, comment prendre soin de son mari et de sa belle-famille, comment entretenir une bonne amitié, comment faire pour renforcer davantage les liens fraternels. Aussi elles sont des bons passe-temps, surtout pour nous qui n’avons pas de travail en dehors de la maison. En plus, quand on regarde ces séries, nous n’avons pas besoin de sortir se pavaner un peu partout et généralement nos maris nous trouvent toujours à la maison. Evidemment, ce côté les hommes l’adorent », explique-t-il avec un demi-sourire.

Ces séries télévisées n’ont pas d’importance que pour les femmes au foyer. Même celles qui ont des activités professionnelles ont leur part d’intérêt. D’ailleurs, certaines d’entre elles estiment qu’il n’y a pas un anti-stress pour une femme plus que ces séries. Oumou Diallo est assistante de direction dans un service de l’administration publique et rejoint chaque matin la commune de Kaloum. « De fois, je sors de chez moi stressée par les multiples problèmes familiaux et autres. Au bureau, je passe une journée débordante de travail. Une fois à la maison le soir, il faut que je m’occupe du dîner de la famille. Le seul moyen par lequel je me libère de mon stresse, c’est à travers les séries télévisées que je regarde. Et je n’y trouve aucun inconvénient, par ce que ça n’a jamais été une source de dispute entre mon mari et moi. Et en aucun cas, je n’ai négligé mon mari au profit d’une série télévisée », assure-t-elle.

A lire  ANGOLA : le fils de l'ex-président Dos Santos condamné à cinq ans de prison

Pour certains hommes, les séries télévisées sont source d’éloignement de leurs femmes vis-à-vis d’eux. Ils se plaignent d’être négligés par leurs épouses. Ce qui peut parfois créer des disputes au sein des couples. Craignant que leurs femmes imitent les mauvais comportements contenus dans certains épisodes, nombre d’entre eux souhaiteraient éloigner leurs conjointes de ces séries, à force de ne pas pouvoir reproduire correctement « les bonnes actions » qu’elles voient à la télé telles que comment prendre soin de son homme.

Mamoudou Bah est un mari qui ne cache pas son agacement. S’estimant négligé par son épouse accro à la télévision, il exprime un grand rejet des séries télévisées. « Je quitte le boulot et je rentre à la maison avec un lot de stress, pensant qu’une fois à la maison avec ma femme je serai libéré de ce fardeau. Mais hélas son intérêt pour les séries prend rapidement le dessus. Souvent, elle n’a pas le temps pour moi. Quand je l’appelle et que je souhaite causer avec elle, la seule chose qu’elle trouve à me dire, c’est : ‘’Attends moi, je ne veux pas rater la partie-là’’. Tellement qu’elle est concentrée, elle oublie carrément que je l’avais appelé. Au moment où elle se rappelle, il se trouve que moi aussi je suis énervé. Généralement, ça finit par une dispute. Et après avoir fini de regarder leurs séries, ces mêmes femmes disent : ‘’Telle actrice sait entretenir son mari, telle autre sait comment le calmé quand il est en colère ainsi de suite’’. Mais pourquoi elles ne font jamais pareille avec leurs maris ? », se demande-t-il, visiblement énervé.

A lire  CONSEIL NATIONAL DE JEUNESSE : la relance du processus, annoncée par Mouctar Diallo, contestée !

La difficile cohabitation ne s’arrête pas là. Pour celles dont les maris sont accros au football, les martphones connectés à internet sont des éléments pacificateurs. Pour éviter la polémique, ce sont les applications mobiles qu’ils utilisent pour regarder les matchs de football. « Si je veux qu’il y ait une bonne ambiance à la maison, je laisse carrément la télé avec madame et les filles. Et quand il y a des matchs qui m’intéressent et qu’ils coïncident à leurs heures de série, je libère tout doucement le salon. Je rentre dans la chambre et me connecte pour suivre mon match. Heureusement, internet est là et que j’ai des applications de sport dans mon téléphone. Leur seul défaut est qu’il est impossible de se comprendre avec elles quand leurs séries jouent. De fois, c’est vraiment énervant », admet un autre homme.

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

Kassognah, ce district qui n’a pas de collège public…

LEDJELY.COM

KABINET FOFANA : « Il faut que les candidats recentrent le débat sur les programmes de société »

LEDJELY.COM

N’ZEREKORE: l’antenne du FNDC appelle à une grandiose marche le 29 septembre 2020

LEDJELY.COM

MALI : enfin, un président de Transition !

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE COVID-19 ET CAMPAGNE ELECTORALE : 1,2 million de masques distribués aux partis en lice

LEDJELY.COM

Le Chef de Village PRAC, Youssouf Sampil, investi le 20 septembre 2020 à Baro, Parrain de la Fondation Malick CONDÉ

LEDJELY.COM
Chargement....