Ledjely.com
Accueil » ACCRA : Alpha Condé confère enfin avec la junte malienne
A la une Actualités Afrique Politique

ACCRA : Alpha Condé confère enfin avec la junte malienne

Alpha Condé se rallie-t-il, à son tour, au réalisme ? Fermement opposé à l’éviction du président Ibrahim Boubacar Keïta, renversé le 18 août par l’armée, le chef de l’Etat guinéen avait, au cours du sommet extraordinaire organisé dans la foulée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) exigé que l’ancien président malien soit restauré dans ses fonctions. Lui et le président ivoirien avaient alors été qualifiés d’aile dure de l’organisation sous-régionale. Mais depuis, les choses semblent avoir bien évolué. Ainsi, ce mardi, en marge d’un sommet extraordinaire de l’instance sous-régionale qui se tient à Accra, au Ghana, autour de la même crise malienne, le président Alpha Condé a conféré avec le colonel Assimi Goïta et ses camarades.

Si rien n’a encore filtré des échanges entre le numéro un guinéen et la délégation du nouvel homme fort de Bamako, on peut néanmoins envisager que la rencontre ait pu se tenir à la demande de la junte malienne. le Conseil national pour le salut du peuple (CNSP), particulièrement soumis à la pression de la CEDEAO a en effet intérêt à sensibiliser ceux qui lui sont hostiles, pour les rassurer. Quant à Alpha Condé, s’il consent enfin à échanger avec les tombeurs du président IBK, c’est qu’il s’est lui-même ravisé. Avec le recul, il aura compris, lui aussi, que la page de l’allié qu’était pour lui le président malien, est définitivement tournée.

A lire  PRÉSIDENTIELLE 2020 : la Cour constitutionnelle valide 12 candidatures dont celle d'Alpha Condé

Enfin, il importe de noter que le président Alpha Condé qui ne s’était pas rendu au 57ème sommet de la CEDEAO tenu la semaine dernière à Niamey, est cette fois présent à Accra. Une attitude qui n’est pas sans rappeler les brouilles entre les présidents guinéen et nigérien, à propos du troisième mandat. La présidence tournante de l’organisation étant désormais assurée par le Ghanéen, Nana Akufo Ado, Alpha Condé doit être un peu plus à l’aise.

Boubacar Sanso BARRY

Articles Similaires

KABINET FOFANA : « il faut que les candidats recentrent le débat sur les programmes de société »

LEDJELY.COM

N’ZEREKORE: l’antenne du FNDC appelle à une grandiose marche le 29 septembre 2020

LEDJELY.COM

MALI : enfin, un président de Transition !

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE COVID-19 ET CAMPAGNE ELECTORALE : 1,2 million de masques distribués aux partis en lice

LEDJELY.COM

Le Chef de Village PRAC, Youssouf Sampil, investi le 20 septembre 2020 à Baro, Parrain de la Fondation Malick CONDÉ

LEDJELY.COM

COVID-19: un cadre de réponse multisectorielle pour une Guinée résiliente et tournée vers l’émergence (Communiqué SNU)

LEDJELY.COM
Chargement....