Ledjely.com
Accueil » Une cour africaine ordonne à la Côte d’Ivoire de surseoir à tous les actes pris à l’encontre de Guillaume Soro
A la une Actualités Afrique Justice Politique

Une cour africaine ordonne à la Côte d’Ivoire de surseoir à tous les actes pris à l’encontre de Guillaume Soro

Au lendemain de l’arrêt de la Cour constitutionnelle annonçant les candidatures retenues pour l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre prochain, c’est un nouveau rebondissement qui intervient dans l’affaire judiciaire opposant Guillaume Soro, l’un des aspirants à la présidence de la République écartés, et l’Etat de Cote d’Ivoire. En effet, dans une décision rendue publique ce mardi 15 septembre 2020, la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) ordonne à l’Etat ivoirien de sursoir à l’exécution de tous les actes pris à l’encontre du requérant Guillaume Soro subséquemment à l’ordonnance du 22 avril 2020 jusqu’à la décision de la cour sur le fond de la cause. Retrouvez l’intégralité de la décision de la juridiction africaine ici.

A lire  PRÉSIDENTIELLE 2020 : l'ordre de passage des candidats dans les journaux de campagne dévoilé ce jeudi

Articles Similaires

Kassognah, ce district qui n’a pas de collège public…

LEDJELY.COM

KABINET FOFANA : « Il faut que les candidats recentrent le débat sur les programmes de société »

LEDJELY.COM

N’ZEREKORE: l’antenne du FNDC appelle à une grandiose marche le 29 septembre 2020

LEDJELY.COM

MALI : enfin, un président de Transition !

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE COVID-19 ET CAMPAGNE ELECTORALE : 1,2 million de masques distribués aux partis en lice

LEDJELY.COM

Le Chef de Village PRAC, Youssouf Sampil, investi le 20 septembre 2020 à Baro, Parrain de la Fondation Malick CONDÉ

LEDJELY.COM
Chargement....