Ledjely.com
Accueil » MEDIAS : une vingtaine de journalistes formés sur la prévention, la gestion et la résolution pacifique des conflits
A la une Actualités Médias Société

MEDIAS : une vingtaine de journalistes formés sur la prévention, la gestion et la résolution pacifique des conflits

Les 16 et 17 septembre 2020, WANEP-Guinée a organisé à Conakry un atelier de formation sous le thème ‘’journalisme sensible au conflit’’. Cette session de formation a réuni 18 journalistes guinéens de différents médias nationaux et s’inscrivait dans le cadre du projet ‘’cohésion culturelle pour la paix et la prospérité’’.

Pendant la formation, des questions sur le rôle du journaliste face à un conflit, la notion de l’impartialité, de l’exactitude, de responsabilité et d’autres sujets ont été débattus. Boubacar Mansaré, le gestionnaire du ‘’projet de cohésion culturelle pour la paix et la prospérité’’ au compte de WANEP-Guinée a expliqué le motif de cette formation. « L’objectif de cet ateliers vise à outiller les journalistes en information au-delà de ce qu’ils connaissent déjà dans l’exercice de leur métier pour leur permettre d’agir de manière plus professionnelle,  d’être beaucoup plus responsables et de jouer pleinement leur rôle pendant les périodes conflictuelles », a-t-il déclaré.

Plus loin dans son intervention, il a ajouté que « les journalistes jouent un rôle essentiel, surtout pendant les processus électoraux. En tant qu’organisation spécialisée dans le domaine de la paix, il s’agit pour nous d’accompagner, de renforcer les acquis que les journalistes disposent pour qu’ils contribuent à l’amélioration de notre système de gouvernance sur le volet ’’peace building’’ ».

Le facilitateur s’est, lui, beaucoup plus accentué sur les sujets parcourus pendant la session. Sosthène Nsimba, consultant et formateur professionnel de média peace building a rappelé que pendant la formation il a été passé en revue quelques notions de prévention, de gestion et de résolution pacifique des conflits appelées ‘’la transformation des conflits en tant qu’être humain’’. « En plus nous, avons rappelé les notions essentielles du journalisme professionnel pour préparer les journalistes à travailler avec impartialité, exactitude et à assumer les responsabilités à imaginer, à penser à l’impact de leur information sur les auditeurs, les lecteurs ou les téléspectateurs, surtout en période électorale. Et nous espérons que les journalistes, très conscients des réalités de leur travail, des responsabilités qu’ils ont, de l’impact et des besoins (information et éducation civique) vont faire un travail consciencieux », a-t-il ajouté.

Au sortir de la formation, les participants ont exprimé leur satisfaction. A les en croire, elle leur a permis d’apprendre davantage ou d’approfondir leurs connaissances dans l’exercice de leur métier. « Ces deux jours de formation m’ont vraiment permis de renforcer mes capacités en matière du traitement de l’information avec exactitude et impartialité surtout en période conflictuelle », s’est félicitée Bintou Soumah, participante.

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

KANKAN : Mamadi Camara reconnait avoir introduit près de 350 kilogrammes de drogue dans la ville

LEDJELY.COM

PRIMATURE : Ibrahima Kassory Fofana reconduit dans ses fonctions

LEDJELY.COM

CONAKRY : 25 enfants d’un centre d’accueil se retrouve à la rue suite à une décision judiciaire opposants leur responsable à l’archevêché

LEDJELY.COM

VIOLENCES MEURTRIÈRES A MACENTA : une trentaine de personnes interpellées et déférées à la prison civile de N’Zérékoré

LEDJELY.COM

CONDAMNATION DE TROIS JOURNALISTES DE NOSTALGIE : le ministre de la Justice, Me Mory Doumbouyah, tranche !

LEDJELY.COM

Le gouvernement Kassory démissionne, le président Condé lui demande de gérer les affaires courantes

LEDJELY.COM
Chargement....