Ledjely.com
Accueil » TERRIBLE ACCIDENT A KISSIDOUGOU : « En montant la colline, la camionnette a commencé à patiner »
A la uneActualitésFaits-diversHaute-GuinéeSociété

TERRIBLE ACCIDENT A KISSIDOUGOU : « En montant la colline, la camionnette a commencé à patiner »

Un terrible accident de la circulation s’est produit dans la soirée d’hier, mercredi 16 septembre, dans la préfecture de Kissidougou. Le drame a fait 11 morts. Selon nos sources, les victimes seraient toutes des femmes qui revenaient du marché hebdomadaire de Bambassiria, localité située dans la sous-préfecture de Manfran.

Joint au téléphone par le correspondant du Djely dans la région, Ansoumane Mory Mara, un citoyen de la localité, est revenu sur les circonstances dans lesquelles l’accident s’est produit. « C’est une camionnette en provenance d’un marché hebdomadaire de Bambassiria qui s’est renversée à la montée d’une colline, hier aux alentours de 19H-20H. Elle avait à son bord des passagers et des bagages. Donc en montant la colline, la camionnette a commencé à patiner, en reculant. C’est en ce moment qu’elle s’est renversée, faisant sur place 11 morts, seulement que des femmes. En fait, c’étaient des femmes qui quittaient un marché hebdomadaire pour un autre marché hebdomadaire qui se tient les jeudis. Le chauffeur et ses apprentis sont sortis vivant« , a-t-il expliqué.

Les corps des victimes ont été admis à l’hôpital préfectoral de Kissidougou. Des blessés ont été conduits au centre de Manfran pour y recevoir des soins intensifs. Interrogé par Ledjely.com, le directeur de l’hôpital préfectoral de Kissidougou a confirmé le bilan des victimes. « Au total, il y a eu 11 morts ; toutes des femmes. Mais l’hôpital a reçu hier nuit vers 00 heures, 6 corps et ce matin on a identifié les corps pour les remettre aux parents des défunts. Les 5 autres corps ont été retirés sur le lieu de l’accident par des parents pour les ramener dans leurs différents villages (…) Les blessés sont reçus au centre de santé de Manfran. Jusqu’au moment où je vous parle, l’hôpital préfectoral n’a pas reçu un cas de blessés« , a précisé Dr Camara Karanké.

Le mauvais état de la route est avancé comme étant la cause de l’accident. Quant à la cause du bilan particulièrement élevé, on pointe du doigt le transport mixte personnes-marchandises très fréquent en région à cause notamment du manque de véhicules et de l’état de dégradation avancé du réseau routier guinéen.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional depuis N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

BURKINA FASO : les autorités fixent les avantages accordés au VDP

LEDJELY.COM

ANALYSE : le Ghana, la Côte d’Ivoire et la Guinée, les prochaines cibles des Jihadistes ?

LEDJELY.COM

Guillaume Hawing « Ministre des examens » : La priorité, hélas, l’évaluation des acquis (édito-Mognouma)

LEDJELY.COM

KINDIA : Enabel fait le point de son projet dédié au territoire du mont Gangan

LEDJELY.COM

Education : le colonel Doumbouya créé un service dédié à l’enseignement pré-universitaire privé

LEDJELY.COM

Le père de Toumba pas opposé à ce que son enfant se marie avec l’artiste nigérienne Tichou

LEDJELY.COM
Chargement....