Ledjely.com
Accueil » ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE ET MANIFESTATIONS : ce que recommande Habiba Sylla de la NGR
A la uneActualitésCoronavirusPolitiqueSanté

ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE ET MANIFESTATIONS : ce que recommande Habiba Sylla de la NGR

Invitée dans l’émission “Œil de lynx”, ce vendredi 18 septembre 2020, sur Lynx FM, Habiba Sylla, chargée de stratégie de la Nouvelle génération pour la république (NGR), le parti dirigé par Ibrahima Abe Sylla, candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre, s’est exprimée sur la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et la série de manifestations annoncée par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) à partir du 29 septembre.

Pour elle, le maintien de l’état d’urgence sanitaire au moins jusqu’au 15 octobre est « bizarre ». Elle a profité de l’occasion pour indiquer des pistes de solutions pour limiter la propagation de la pandémie du COVID-19 en Guinée.

Parlant de l’annonce de l’organisation d’une série de manifestations contre le régime du président par le FNDC, Habiba Sylla a estimé que le mouvement anti-troisième mandat défend une cause noble. « Malheureusement pendant le COVID-19, il faut être très vigilant. Cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas manifester, c’est leur droit absolu, mais gardez les exigences sanitaires : gardez la distanciation sociale, portez les masques, surtout se laver les mains. Il peuvent par exemple mettre en place des stations sur tout le trajet, mais cela ne doit pas, à mon avis, empêcher toute personne de faire sa campagne ou de manifester… », a-t-elle indiqué.

« Majoritairement, ce sont des jeunes qui sortent, et ces derniers sont plus portants (résistants au COVID-19) que les personnes âgées. Il faut juste qu’ils sachent s’ils n’ont pas d’autres maladies qui les exposent au COVID-19. Dans tous les cas, c’est très difficile de le faire, parceque même si vous prenez toutes les mesures, les gens vont se rassembler en foule. Donc, je ne peux pas conseiller ou pas. C’est à eux de s’organiser comme il le faut pour ne pas avoir la responsabilité sur le dos de voir des gens qui tombent malades, qui meurent de COVID-19 », a ajouté Habiba Sylla.

Hawa Bah

Articles Similaires

Retrait des agréments des médias : « La mesure ne constitue pas une entrave à la liberté de la presse »

LEDJELY.COM

Guinée : ABLOGUI lance son application GquiOse dédiée à la santé reproductive

LEDJELY.COM

Santé : la Guinée signe le plan d’adhésion pour l’indépendance vaccinale

LEDJELY.COM

Santé et droits sexuels reproductifs des adolescents : Plan International Guinée travaille à l’engagement de toutes parties prenantes

LEDJELY.COM

Présentation de politique générale du Gouvernement : le Premier ministre attendu ce lundi devant le CNT

LEDJELY.COM

Culture : le ministre Moussa Moïse Sylla signe une convention de management en vue de la relance des ballets africains de Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....