Ledjely.com
Accueil » CAES-Guinée ou le savoir au service de l’intérêt public
A la une Actualités Culture Société

CAES-Guinée ou le savoir au service de l’intérêt public

C’est avec un immense plaisir que nous annonçons la création du Centre d’Analyse et d’Études Stratégiques en Guinée (CAES-Guinée). Ce Centre est né du constat selon lequel la violence politique et le sous-développement qui l’entretient sont les effets d’une désarticulation entre le savoir et la vie politique. Depuis les indépendances en effet, les décisions et actions liées à la vie publique ne sont pas informées par l’analyse et les connaissances susceptibles de rendre efficaces les politiques publiques. Le pays souffre cruellement d’une absence de compréhension adéquate des moyens et des finalités de l’action politique. En matière de défense nationale et de sécurité publique, en lien avec la justice sociale et l’égalité politique, les décisions des autorités publiques reposent sur des considérations arbitraires et une ignorance des contraintes sociales, humaines et institutionnelles susceptibles de limiter le gouvernement de la société : l’état de sous-développement et de violence dans lequel se trouve la Guinée n’est pas sans avoir un lien avec une indifférence à l’endroit de l’’intelligence, que traduit l’incapacité du pays à être une société productrice du savoir.

Mais tel n’est pas le destin de la Guinée. La possibilité que le savoir informe la politique n’est pas une illusion, parce que justement le pays dispose de ressources humaines capables d’accompagner et d’éclairer les décideurs politiques.  C’est d’ailleurs cette conviction qui oriente la mission du CAES, qui est de développer et de sensibiliser aux problématiques liées à la paix et à la sécurité au niveau national et les liens que celles-ci entretiennent avec la question du développement. Suivant cette perspective, le Centre veut s’adresser aux décideurs publics, au corps militaire et à la société civile. En mettant l’expertise nationale et internationale au service de l’intérêt public.

Pour répondre à notre mission, nous allons concentrer nos actions autour de la « Recherche », de la « Publication » et de la « Formation ». Ainsi, le CAES fait appel aux chercheurs et aux étudiants guinéens (maîtrise et doctorat) désireux d’apporter des contributions en lien avec les quatre axes stratégiques suivants :

  1. La transformation des institutions de défense et de sécurité pour répondre au besoin de stabilité politique et sociale
  2. Le renforcement de l’arbitrage institutionnel dans une perspective de crédibilisation du processus électoral
  3. La réorganisation des mécanismes de justice distributive et d’égalité politique dans un souci de sécurité publique
  4. La Coopération régionale et internationale en matière de renforcement de la capacité de l’État guinéen.

Notre perspective n’est pas celle d’une prophétie : il ne s’agit pas de dire que par l’apport des connaissances, le changement, comme un coup de baguette magique, adviendra en Guinée. Nous voulons seulement assumer notre responsabilité intellectuelle et politique, en mettant la collaboration de nos intelligences au service de la paix, de la stabilité et de la justice. Pour nous, il s’agit de conscientiser les acteurs et décideurs politiques sur la nécessité de recourir aux connaissances et aux savoir-faire des Guinéens.

Aliou Barry. Directeur du CAES, Géopolitologue, spécialiste des questions de défense et sécurité en Afrique.

Amadou Sadjo Barry. Directeur de la recherche et de la publication au CAES. Professeur de philosophie au Collège d’Enseignement Général et Professionnel (CÉGEP) de Sainte-Hyacinthe, Québec, Canada. Spécialisation : philosophie morale et politique.

Articles Similaires

CHAN 2021 : entrée en matière idéale pour le Syli de Lappé Bangoura

LEDJELY.COM

URGENT: Alpha Condé dévoile une partie de son gouvernement

LEDJELY.COM

NOUVEAU CAS DE DÉCÈS DE DÉTENU : le FNDC exige une enquête internationale sur « la pratique de la torture et d’autres méthodes secrètes d’élimination dans les prisons guinéennes »

LEDJELY.COM

L’ÉLEVAGE RATTACHÉ AU MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE : « Je pense que c’est une bonne chose », dit Moussa Para Diallo

LEDJELY.COM

Boubacar Barry explique pourquoi le président Alpha Condé a annulé l’arrêté sur le prix de la farine

LEDJELY.COM

ADMINISTRATION: Enabel appuie un projet de renforcement de capacité d’une vingtaine de hauts-cadres guinéens

LEDJELY.COM
Chargement....