Ledjely.com
Accueil » SOCIETE CIVILE : l’ex-président de l’INIDH, Mamady Kaba, lance une plateforme régionale
A la une Actualités Societé

SOCIETE CIVILE : l’ex-président de l’INIDH, Mamady Kaba, lance une plateforme régionale

Une nouvelle organisation de la société civile a été présentée ce mercredi 23 septembre 2020 à la maison de la presse à Conakry. La Ligue pour les droits et la démocratie en Afrique (LIDDA), puisque c’est d’elle qu’il s’agit, se veut un réseau de protection et de promotion des droits humains et des principes démocratiques en Afrique, et plus précisément en Afrique de l’Ouest. En Guinée, elle compte très prochainement, à travers des antennes régionales, préfectorales et sous-préfectures, se déployer sur le terrain dans le cadre de l’observation de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. La cérémonie de présentation a connu la présence de représentants d’organisations et de plateformes de la capitale Conakry et de l’intérieur du pays.

Dans son propos, Mamady Kaba, le président de la ligue est revenu sur ses objectifs. « Elle a pour ambition d’harmoniser le combat pour la démocratie et l’Etat de droit en Afrique de l’Ouest dans un élan de solidarité. Elle envisage un partage et une mutualisation des bonnes expériences vécues sur le continent et ailleurs afin d’enrichir les expériences disponibles de chaque Etat de la CEDEAO », a-t-il déclaré.

Pour y parvenir, l’ancien président de l’Institution nationale indépendante des droits humains (INIDH) compte utiliser des instruments traditionnels et des recherches scientifiques internationaux au service de la paix et du respect des droits de l’homme. « Il y a des activistes de la société civile au Mali, Sénégal, en Guinée-Bissau et un peu partout qui attendaient le lancement officiel de la LIDDA Guinée qui est le siège social avant de lancer leurs activités. Je vous assure que ce sont des personnalités expérimentées dans le domaine des droits de l’homme et la promotion de la démocratie », a souligné Mamady Kaba.

Et d’annoncer : « La LIDDA va œuvrer également à la promotion d’élections libres, crédibles et sans violences dont les résultats sont susceptibles d’être acceptés par toutes les parties à travers sa contribution à la sensibilisation et à l’observation électorale ».

De son côté, Abdourahmane Diallo, le secrétaire exécutif d’un mouvement de jeunesse de la place a expliqué son accompagnement à cette nouvelle ligue par la disponibilité de son président à œuvrer à la formation des jeunes. « Nous lançons un appel solennel à tous les jeunes guinéens et autres organisations des jeunes à se joindre à nous pour mener le combat ensemble », a-t-il lancé.

Hawa Bah

Articles Similaires

CRISE POST-ÉLECTORALE : affrontements et pillages à Conakry et dans certaines villes guinéennes

LEDJELY.COM

La Guinée n’est pas encore une société de droit

LEDJELY.COM

Me MORY DOUMBOUYA : « aucune velléité de déstabilisation du pays ne sera tolérée »

LEDJELY.COM

Après la présidentielle, Conakry sombre dans la violence !

LEDJELY.COM

SCRUTIN DU 18 OCTOBRE : ce que l’INIDH recommande à la CENI, à la population, aux partis politiques et aux candidats

LEDJELY.COM

L’Afrique de l’ouest en feu, la CEDEAO atone

LEDJELY.COM
Chargement....