Ledjely.com
Accueil » CAMPAGNE ELECTORALE : le port de masques ignoré à N’zérékoré
A la une Actualités Guinée Forestière Politique

CAMPAGNE ELECTORALE : le port de masques ignoré à N’zérékoré

Si dans son communiqué relatif à l’allègement des mesures barrières, le président de la République a particulièrement insisté sur le caractère obligatoire du port des masques, le message est plutôt ignoré par les citoyens. En cette période de campagne propice aux grands rassemblements, très peu de Guinéens se soucient du masque. Le correspondant régional du djely.com l’a particulièrement noté ce mercredi 23 septembre, en marge d’une mobilisation de soutien au président sortant, Alpha Condé, à N’zérékoré.

Mobilisés et très enthousiastes dans leurs t-shirts jaunes, les militants et sympathisants du RPG-arc-en-ciel ont pris d’assaut les artères de N’zérékoré ce mercredi pour témoigner leur soutien au président Alpha Condé qui brigue un troisième mandat. Mais très peu parmi eux arboraient le masque de précaution dont le port est pourtant obligatoire, aussi bien dans l’espace public qu’au sein des demeures privées. Et le problème ne semblait préoccuper ni les officiels venus lancer la campagne dans la région, ni les forces de l’ordre. Tous les enjeux étaient reportés sur la présidentielle du 18 octobre 2020. Ainsi, le président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, en charge de piloter la campagne dans la région, a livré un discours dans lequel il a appelé à renforcer l’unité nationale, sans aucune mention du Covid-19.

Quant à lui, le président Alpha Condé, s’adressant à la foule par vidéoconférence, a réitéré la promesse de la construction du chemin de fer de Kérouané-Beyla-N’zérékoré-Macenta-Gueckédou-Kissidougou-Faranah-Mamou-Forécariah. Un chemin de fer dont la réalisation sera consécutive à l’exploitation des blocs 1 et 2 désormais attribués à la Société minière de Boké (SMB).

Niouma Lazare Kamano correspondant régional pour ledjely.com

Articles Similaires

CRISE POST-ÉLECTORALE : affrontements et pillages à Conakry et dans certaines villes guinéennes

LEDJELY.COM

La Guinée n’est pas encore une société de droit

LEDJELY.COM

Me MORY DOUMBOUYA : « aucune velléité de déstabilisation du pays ne sera tolérée »

LEDJELY.COM

Après la présidentielle, Conakry sombre dans la violence !

LEDJELY.COM

SCRUTIN DU 18 OCTOBRE : ce que l’INIDH recommande à la CENI, à la population, aux partis politiques et aux candidats

LEDJELY.COM

L’Afrique de l’ouest en feu, la CEDEAO atone

LEDJELY.COM
Chargement....