Ledjely.com
Accueil » ALPHA CONDE : « Cellou, c’est la guerre qu’il veut »
A la une Actualités Afrique Politique

ALPHA CONDE : « Cellou, c’est la guerre qu’il veut »

En Guinée, la campagne électorale prend de plus en plus des accents guerriers. Surtout entre les principaux challengers que sont le président sortant, Alpha Condé, et son opposant de toujours, Cellou Dalein Diallo. Cela a commencé avec une sortie, en tout début de la campagne du chef de l’Etat qui, dans son fief de Siguiri, a fait savoir qu’au-delà d’une simple élection, la présidentielle de 2020 est une « guerre ». Dans une réponse du berger à la bergère, le président de l’UFDG, profitant de la cérémonie de signature d’une convention d’alliance avec des partis politiques et mouvements de soutien, déclare le week-end dernier: « si Alpha Condé veut la guerre, il l’aura« . Et hier, c’est encore le président de la République qui remet un nouvel épisode au feuilleton en accusant Cellou Dalein Diallo de préparer des mercenaires, en complicité, dit-il, avec Mohamed Juldeh Jalloh, le vice-président de la Sierra Léone. 

Cette nouvelle accusation, le président Alpha Condé l’a proférée à la faveur d’un discours qu’il a livré ce lundi 28 septembre par visioconconférence lors d’un meeting de son parti à Dabola. « Le vice-président de la Sierra Leone a profité de l’absence du président pour aider Cellou à recruter des mercenaires », a lancé le chef de l’Etat en langue nationale maninka et dans un message peu audible, en raison des problèmes de connexion. Et selon Alpha Condé, c’est ce complot en préparation qui justifierait la fermeture des frontières entre la Guinée et ses voisins du nord-ouest et du nord que sont la Guinée-Bissau et le Sénégal. De fait, à l’en croire, les fameux mercenaires seraient introduire

Il reste néanmoins à savoir pourquoi le président Alpha Condé réserve-t-il la primeur de l’annonce d’une telle information à ses seuls militants? Dans la mesure où le complot auquel il fait allusion touche la Guinée, au-delà de la prochaine présidentielle, n’aurait-il le soin à un représentant de l’Etat d’en faire l’annonce suivant une démarche plus formelle? En tout cas, on n’empêchera pas certains de voir dans sa sortie, une manœuvre dont l’objectif est uniquement de diaboliser un adversaire. Autrement, une fake news destinée à manipuler l’opinion publique.

Ledjely.com

Articles Similaires

ENNUIS JUDICIAIRES DE MOHAMED TOURÉ AUX ÉTATS-UNIS : Oyé Béavogui du PDG-RDA fustige « l’indifférence » de l’État guinéen

LEDJELY.COM

En 2020, la protection civile guinéenne a fait près de 7 000 interventions à travers le pays

LEDJELY.COM

DÉLINQUANCE JUVÉNILE : les conseils de Kiridi Bangoura pour les jeunes de Manéah

LEDJELY.COM

KANKAN : réactions croisées de citoyens après la reconduction de Kassory Fofana à la Primature

LEDJELY.COM

VENTE DE DOMAINES DE L’ETAT A COYAH : les mises en garde du député Abdoulaye Bernard Keita

LEDJELY.COM

KANKAN : six mois sans salaire pour les contractuels du CERVAK !

LEDJELY.COM
Chargement....