Ledjely.com
Accueil » KANKAN : les raisons de la libération de 35 détenus du FNDC, selon le procureur
A la une Actualités Guinée Forestière Haute-Guinée Justice

KANKAN : les raisons de la libération de 35 détenus du FNDC, selon le procureur

Arrêtés suite aux violences enregistrées à N’Zérekoré en marge du double scrutin du 22 mars 2020, 35 membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) qui croupissaient dans les geôles du régime du président Alpha Condé ont recouvré leur liberté ce lundi 28 septembre 2020 à Kankan. En présence de quelques parents venus dans la cour de la prison pour les accueillir, ces opposants rejoindront la Guinée forestière dans les prochaines heures.

Après plusieurs demandes de libération provisoire introduites par leurs avocats et les doléances de la coordination nationale de la forêt, les autorités judiciaires ont enfin accordé la liberté à ces détenus citoyens de N’Zérékoré. Interrogé sur le sujet, Yaya Kairaba Kaba, procureur de la Cour d’appel de Kankan, est revenu sur le contexte de cette libération. « Lors double scrutin dernier, il y a eu beaucoup de violences dans la zone forestière ; notamment à N’Zérekoré, des violences qui ont enregistré beaucoup de préjudices. Lorsque ces violences ont été enregistrées, les enquêtes ont été immédiatement entreprises et elles ont permis d’interpeller certains de nos citoyens comme présumés auteurs de ces événements. Ces 43 citoyens ont été déférés à la maison centrale de Kankan pour leur sécurité et surtout la sérénité dans la conduite du travail. Après cela, un pool de magistrats instructeurs a été mis en place et a travaillé d’arrache-pied pour connaître la vérité. Puisque les demandes de liberté provisoire ont été introduites de la part de leurs avocats, les autorités morales sont intervenues et les sages de la forêt aussi. Et puisque les magistrats sont en voie de distinguer la bonne graine à l’ivret et en application du Code de procédure pénale, 35 détenus ont bénéficié des mesures de faveur, ce tenant compte des éléments du dossier, les interventions des sages et surtout pour apporter un apaisement et la paix au sein de la société. Voici les raisons qui ont prévalu cette libération », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Yaya Kairaba Kaba a précisé que les autres personnes arrêtées au même et qui continuent de croupir en prison ont des situations différentes de libérés. « Les enquêtes se poursuivent et ce ne sont pas les mêmes accusations. Donc, le travail se poursuit », a-t-il conclu.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

L’armée guinéenne a rendu un dernier hommage au colonel Mamady Condé et à son fils

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE COVID-19 EN GUINEE : vers une grève générale et illimitée du personnel médical ?

LEDJELY.COM

CRISE POST-ELECTORALE : voici la position du candidat Dr. Mandjouf Mauro Sidibé

LEDJELY.COM

URGENT : Cellou Dalein annonce la suspension des manifestations jusqu’au mardi prochain

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE GUINEENNE : dix des douze candidats rejettent les résultats provisoires et annoncent des recours

LEDJELY.COM

CRISE SOCIOPOLITIQUE POST-ÉLECTORALE EN GUlNÉE : la proposition de solution de Kémoko Touré

LEDJELY.COM
Chargement....