Ledjely.com
Accueil » FARANAH : des blessés et des dégâts matériels après des incidents entre militants du RPG et ceux de l’UFDG
A la une Actualités Politique Régions Société

FARANAH : des blessés et des dégâts matériels après des incidents entre militants du RPG et ceux de l’UFDG

Alors que l’élection présidentielle du 18 octobre prochain approche à grands pas, les incidents se multiplient à travers le pays. Après l’attaque de la délégation, conduite par le directeur de campagne du RPG/Arc-en-ciel hier à Labé, des incidents ont été enregistrés ce mercredi entre des militants du parti au pouvoir et ceux de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à Faranah, rapporte le correspondant régional du Djely dans la région.

Selon un confrère basé dans la ville joint au téléphone, les incidents ont commencé lorsque la nouvelle de l’attaque du cortège du Premier ministre s’est répandue dans la ville. « C’est l’UFDG qui devrait battre campagne ce mercredi, selon le chronogramme de la CEPI. Elle avait fini toute la mobilisation tant dans les quartiers que dans les secteurs, mais quand les jeunes du parti au pouvoir ont appris que le cortège de Kassory Fofana a été attaqué à Labé et Dalaba, les jeunes du RPG se sont dit que ce n’est pas la première fois que de tels cas surviennent au Fouta. Ils auraient alors décidé d’interdire toute manifestation de l’UFDG dans la ville. Certains jeunes de l’UFDG auraient attaqué un pick-up arboré de jaune – couleur du RPG – qui quittait le quartier Dandaya pour la préfecture. Ce qui aurait rapidement détérioré la situation. Ils n’auraient pas voulu que ce pick-up ne passe à leur niveau et un camion aurait essuyé quelques jets de pierres. C’est cette rumeur qui a mis l’huile sur le feu dans la ville et les militants du RPG se sont automatiquement donnés rendez-vous au rond-point central pour interdire la manifestation de l’UFDG. Les incidents entre les deux camps ont fait plusieurs boutiques vandalisées et près d’une dizaine de blessés », a-t-il indiqué.

Joint au téléphone, le secrétaire fédéral de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à Faranah a exprimé sa préoccupation face à cette situation. Il rassure toutefois qu’il répondrait à nos questions dans les prochaines heures.

Aux dernières nouvelles, le calme est revenu dans la ville grâce à l’intervention des services de sécurité.

Michel Yaradouno

Articles Similaires

VIOLENCES MEURTRIÈRES A MACENTA : une trentaine de personnes interpellées et déférées à la prison civile de N’Zérékoré

LEDJELY.COM

CONDAMNATION DE TROIS JOURNALISTES DE NOSTALGIE : le ministre de la Justice, Me Mory Doumbouyah, tranche !

LEDJELY.COM

Le gouvernement Kassory démissionne, le président Condé lui demande de gérer les affaires courantes

LEDJELY.COM

Les journalistes menacés et interdits de prendre en photo le bâtiment du ministère de la Justice

LEDJELY.COM

UFDG-ANAD : comment se porte l’alliance après l’arrestation de plusieurs de ses cadres ?

LEDJELY.COM

FORECARIAH : Plan international Guinée signe une convention de collaboration avec les communautés de Moussaya

LEDJELY.COM
Chargement....