Ledjely.com
Accueil » KANKAN : des fan zones favorables à Cellou Dalein vandalisées
A la uneActualitésGuinéeHaute-GuinéePolitique

KANKAN : des fan zones favorables à Cellou Dalein vandalisées

Les événements que l’on redoutait tant sont-ils en train de se produire à Kankan ? Il faut bien le craindre. En effet, alors que Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et principal challenger du candidat Alpha Condé, s’apprête à lancer sa campagne électorale dans ce bastion historique du RPG, des banderoles et des fans zones favorables à l’opposant viennent d’y être vandalisés. C’est le correspondant régional du djely.com basé en Haute Guinée qui nous le rapporte après un tour à travers la cité de Nabaya. Des actes qui augurent de la tension qui risque d’émailler la campagne électorale pour les deux semaines restantes.

Du rond-point Kefinah en passant par celui de Missiran ou encore Sogbè et Faralako 1 où nous nous sommes rendus, les seules banderoles visibles désormais celles du RPG AEC. Celles du parti de l’ancien premier ministre et président de l’UFDG ont été carrément descendues, sinon d’autres déchirées et jetées par terre. Interrogé, Mory Kaba, assis avec ses amis à Missiran relate les faits : « Dès que les jeunes du RPG sont venus, ils sont montés sur le poteau et à l’aide d’un couteau, ils ont descendu les banderoles. D’autres les ont piétinées ».

Les mêmes actes ont été relevés à Kabada 1où une dizaine de tentes à l’effigie de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a été littéralement mises par terre par le groupe dont on nous rapporte qu’il se promenait à abord d’un minibus.

Au quartier Banankoroda, c’est le mouvement de soutien pro-Cellou Dalein  Diallo “Antou ba alon” (si on savait) qui a payé le plus lourd tribut de ces descentes musclées du groupe. « Le local a été littéralement descendu et certains matériels emportés, ils m’ont aussi frappé », s’est plaint Bangaly Kaba, président du mouvement.

Depuis le début de ces hostilités, le nom qui revient sur les lèvres est celui de Moussadjan, secrétaire général du syndicat des transporteurs, à l’origine de plusieurs agissements contre les membres des partis politiques de l’opposition à Kankan. C’est lui qui piloterait la bande de jeune mise en cause.

Nos tentatives de le joindre pour avoir sa part de vérité sont sans succès.

Au sein de l’opinion, beaucoup voient en ces événements malheureux des actes de représailles consécutives aux attaques dont le cortège du premier ministre a récemment fait l’objet à Labé et Dalaba.

Du côté des autorités morales, à commencer par le Sotikemo, on condamne ces agissements et on appelle à ces attitudes favorisant la paix et l’esprit de cohésion dans le Nabaya.

Michel Yaradouno pour le djely.com

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....