Ledjely.com
Accueil » CAMPAGNE ELECTORALE : Amadou Damaro Camara condamne les violences
A la une Actualités Politique Régions

CAMPAGNE ELECTORALE : Amadou Damaro Camara condamne les violences

Le député Amadou Damaro Camara a, au cours d’une conférence de presse animée ce lundi dans la salle des Actes du palais du peuple, en marge de l’ouverture de la session unique de l’Assemblée nationale, condamné « l’attaque »  du cortège du Premier ministre Kassory Fofana à Labé et à Dalaba et les représailles en Haute-Guinée. A cette occasion, le président du parlement guinéen a appelé les différents acteurs impliqués dans le processus électoral à la responsabilité.

« Même en politique, il y a un problème de crédibilité personnelle. Nous avons eu des appréciations hâtives. Rapidement, on dit : ce sont les militants de l’UFDG. Après, c’est le préfet de Labé qui dit malencontreusement, avant la fin même des enquêtes : non, ce sont des enfants à qui on a promis de l’argent, ils n’ont pas donné. Et, un monsieur de l’opposition dit que ce sont des machinations du RPG pour pouvoir persécuter ses militants. Je crois que l’un dans l’autre, il y a un problème de responsabilité personnelle. A priori, tout le monde doit condamner l’utilisation de la violence de quelle que source que ce soit. Le comportement de tout homme politique devrait être de condamner d’abord et laisser comprendre après. Et, quand on comprend, qu’on ait le courage de sanctionner les fauteurs de troubles », a-t-il déclaré.

Amadou Damaro Camara a, en outre, condamné les violences survenues en Haute-Guinée en représailles aux attaques contre le cortège du Premier ministre. « Il y a eu des répercussions dans d’autres zones, parce que certains ont dit : vous avez fait ça chez vous, nous allons faire ça chez nous aussi. Ça n’honore pas la classe politique. Alors ça, ça doit être condamné par tout le monde. Nous devons avoir des élections libres. Tous les Guinéens doivent avoir les moyens ou la possibilité d’aller partout en Guinée sans craindre pour leur sécurité, surtout quand il s’agit de battre campagne pour les élections aussi importantes que les élections présidentielles », a ajouté le président de l’Assemblée nationale.

Balla Yombouno

Articles Similaires

KIDAL : la Transition tâte le terrain

LEDJELY.COM

PROCÈS DE MADIC 100 FRONTIÈRE : le verdict attendu le 8 février prochain

LEDJELY.COM

KINDIA : un militaire condamné à 18 mois de prison avec sursis

LEDJELY.COM

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’ÉDUCATION : des acteurs plaident pour la réforme du système éducatif guinéen

LEDJELY.COM

Le réseau AFRIKKI apporte son soutien à l’activiste Foniké Menguè et exige sa libération immédiate

LEDJELY.COM

CONAKRY : l’AVCB commémore le cinquantenaire des pendaisons de 1971

LEDJELY.COM
Chargement....