Ledjely.com
Accueil » PRESIDENTIELLE 2020 : Cellou Dalein Diallo poursuit la mobilisation à l’intérieur du pays
A la uneActualitésGuinée ForestièreHaute-GuinéePolitique

PRESIDENTIELLE 2020 : Cellou Dalein Diallo poursuit la mobilisation à l’intérieur du pays

Lancée le 17 septembre dernier, la campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre suit son cours en occupant les esprits des Guinéens. C’est lundi dernier que le principal opposant au régime d’Alpha Condé a entamé sa tournée dans la Guinée profonde.

C’est à Faranah, la ville natale d’Ahmed Sekou Touré, le premier président de la Guinée, que Cellou Dalein Diallo a officiellement ouvert sa campagne ce mardi 6 octobre 2020 par un meeting géant. Dans cette ville qu’il connait bien, où il a d’ailleurs débuté sa carrière dans l’administration guinéenne, le président de l’Union de forces démocratique de Guinée (UFDG) a assuré à ses électeurs d’être « l’homme du moment ».

De là, le cortège de campagne s’est dirigé vers Kissidougou. Dans cette ville située aux portes de la Guinée forestière, l’ancien Premier ministre a tenu un discours ferme. « Je suis prêt à vous servir, à donner à cette ville une prospérité. Kissidougou ne mérite pas ce qu’elle est aujourd’hui », a-t-il déclaré. Le périple du challenger du président Alpha Condé se poursuit et les étapes se multiplient à la rencontre des Guinéens à la base.

A Gueckedou, le président de l’UFDG n’a pas manqué pas de mots pour mettre à nu les promesses non tenues du président sortant, Alpha Condé, candidat à un troisième mandat. Devant ses militants, Cellou Dalein Diallo a promis de « reconstruire » la ville. « Je vais redonner à cette belle cité ce qu’elle mérite. Son hospitalité d’antan. Vous jeunes, vous aurez de l’emploi. Notre pays est riche pour que chacun puisse avoir un emploi décent pour faire vivre bien sa famille », a assuré l’opposant.

La région forestière étant cette première étape de la campagne du candidat de l’UFDG qui est également soutenu par l’Alliance nationale pour la l’alternance et la démocratie, le cortège a mis le cap sur Macenta. Là aussi, l’ancien chef de file de l’opposition guinéenne a eu droit à un accueil chaleureux. Devant une marée humaine, il a tenu un discours rassurant et rassembleur.

Les contacts se poursuivent pour bien séduire les électeurs alors que les candidats ont onze jours pour convaincre les Guinéens. Car, le 18 octobre ils auront la possibilité de choisir entre un nouveau président de la République et la continuité du président Alpha Condé, 82 ans, au pouvoir depuis décembre 2010.

Aliou Diallo

Articles Similaires

Nanfo Ismaël Diaby : « C’est honteux qu’on nous attaque à cause de notre conviction »

LEDJELY.COM

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM
Chargement....