Ledjely.com
Accueil » CONAKRY : célébration de la Journée internationale de la jeune fille
A la uneActualitésSociété

CONAKRY : célébration de la Journée internationale de la jeune fille

Depuis 2012, l’humanité célèbre la Journée internationale de la jeune fille tous les 11 octobre. En Guinée, c’est ce samedi – soit un jour à l’avance – qu’elle a été célébrée, pour cette année, par le Club des jeunes leaders de Guinée (CJFLG), sous le thème “Le pouvoir des filles à briser les barrières”. La rencontre qui s’est tenue dans un réceptif hôtelier de Conakry a été une occasion pour ces jeunes activistes de faire le point sur les violences basées sur le genre (VBG) dans le pays, à travers notamment deux panels.

Le club, avec l’accompagnement d’autres organisations de défense des personnes vulnérables, a plaidé pour la “construction d’un centre multisectoriel et pluridisciplinaire de prise en charge des victimes de violences conjugales”. Cette commémoration a été présidée par le ministère de l’Action sociale et des Personnes vulnérables, en présence de certains partenaires techniques.

D’après Kadiatou Konaté, la présidente par intérim du CJFLG, les violences auxquelles font face les femmes en Guinée reflètent son classement au niveau mondial. « 455 cas de viol ont été enregistrés entre début janvier et maintenant. 51% de taux de mariage d’enfants, selon EDS 2018 et plus de 95% de filles et femmes ayant subi l’excision. Cela démontre à suffisance la véracité de l’étude qui estime que la Guinée, notre pays fait partie des 5 pays au monde où les femmes sont les plus malheureuses« , a-t-elle dénoncé, ajoutant que plus de 100 cas de mariages précoces ont été annulés par son association durant cette année, en se focalisant sur l’arsenal juridique satisfaisant de la Guinée.

Cette situation déplorable des filles et des femmes en Guinée « se traduit non seulement par le manque d’éducation, de protection, de prise en charge sanitaire et juridique, d’insertion socio-professionnelle, mais aussi de [la] faible application de la loi« , a estimé Mme Konaté.

Hawa Bah

Articles Similaires

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM
Chargement....