Ledjely.com

Accueil » Matoto abrite un forum en faveur de la réduction des violences liées aux conducteurs de taxis motards
A la une Actualités Jeunesse Société

Matoto abrite un forum en faveur de la réduction des violences liées aux conducteurs de taxis motards

La salle de l’état civil de la mairie de Matoto a servi de cadre, ce mercredi 14 octobre 2020, au lancement du forum communautaire pour la priorisation des problèmes, l’engagement des acteurs et la mise en place du cadre de concertation pluri-acteurs. Un forum qui s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la réduction de l’instrumentalisation des violences politico-sociales des jeunes taxi-motards. Il est financé par le Fonds de consolidation des Nations-Unies pour la paix (PBF) à hauteur de 1 225 000 dollars américains répartis entre le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), l’Organisation internationale pour la migration (OIM) et le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) pour une durée de 18 mois.

Et c’est l’UNFPA qui est à l’initiative de cette rencontre placée sous l’autorité du maire de la localité, en présence des représentants du ministère de la Jeunesse et de l’Emploi jeunes, du ministère de l’Action sociale et des Personnes vulnérables, des partis politiques, de la société civile, du chef de quartier, des taxis motos et des agents de la sécurité routière.

Dans son intervention, Abdoul Aziz Diallo, le coordinateur dudit projet à l’UNFPA, est revenu sur l’objectif de cette rencontre. « Les forums communautaires, c’est pour présenter tous les problèmes qui ont déjà été soulevés lors des enquêtes de perception, afin de les prioriser et de trouver des approches de solutions, mais à la suite de cela, mettre en place des cadres de concertation dans les différentes communes pour amener tous les acteurs impliqués dans cette activité de moto taxi à se parler », a-t-il expliqué, ajoutant que les problèmes qui ne pourront pas être corrigés vont être soumis aux autorités locales pour y remédier.

Dans la même lancée, Moussa Condé, conseiller chargé de l’emploi jeunes au ministère de tutelle a appelé les différents acteurs à conjuguer les mêmes efforts pour relever les défis auxquels font face les jeunes. « Le premier défi, c’est l’autonomisation des jeunes par la formation et l’information, par la création d’emploi et de travail décent. Le second défi, c’est celui de l’engagement citoyen : être au service de sa communauté. Le troisième défi, c’est celui de la responsabilité (des jeunes). Et enfin le quatrième défi, c’est la solidarité, solidarité envers les hommes, sa communauté, pour s’en sortir gagnant-gagnant », a indiqué M. Condé.

Pour sa part, Mamadouba Tos Camara, maire de la commune de Matoto a prodigué des conseils aux différentes parties. « Vous (conducteurs de motos taxis) êtes aujourd’hui des prestataires. Nous vous demandons humblement de vous mettre au-delà des politiques (…) Aux forces de sécurité aussi de vous faciliter la tâche, de vous accompagner pour la bonne conduite de vos activités, mais pas aussi de façon abusive ; mais que vous aussi vous respectez les services de sécurité et les citoyens aussi qui se plaignent beaucoup de vous », a-t-il déclaré. Le maire de Matoto a également annoncé la mise à disposition prochaine d’un logiciel d’immatriculation des taxis motards au gouvernorat de la ville de Conakry.

A noter que ce projet suit son cours dans les cinq communes de Conakry et dans la commune urbaine de N’Zérékoré, en Guinée forestière. Il comporte les volets formation, sensibilisation et plaidoyer ; et touche directement 1 425 conducteurs de taxis motos.

Hawa Bah

Articles Similaires

COUP D’ETAT : la Francophonie aussi suspend la Guinée

LEDJELY.COM

Guinée : Voici ce que les personnes vivant avec le handicap attendent du CNRD

Ledjely.com

URGENT : la CEDEAO prononce des sanctions ciblées contre les membres du CNRD

LEDJELY.COM

GUINEE: les autorités sanitaires déclarent la fin de la fièvre Marburg

Ledjely.com

Contenu local, respect des normes environnementales, transformation des matières,… Les exigences de Mamady Doumbouya à l’égard du secteur minier

LEDJELY.COM

Des projets miniers sont-ils menacés ? Le président de la chambre des Mines répond

LEDJELY.COM
Chargement....