Ledjely.com
Accueil » SCRUTIN DU 18 OCTOBRE : ce que l’INIDH recommande à la CENI, à la population, aux partis politiques et aux candidats
A la une Actualités Politique

SCRUTIN DU 18 OCTOBRE : ce que l’INIDH recommande à la CENI, à la population, aux partis politiques et aux candidats

L’Institution nationale indépendante des droits humains (INIDH) a fait une déclaration ce mercredi 21 octobre à son siège. Une déclaration du rapport de son monitoring dans laquelle son président Alya Diaby a fait le résumé du rapport synthèse de son institution au compte de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier avant de faire des recommandations aux différentes parties prenantes au processus électoral.

Après son constat général sur le déroulement du processus, par la voix de son président, l’institution a déclaré que l’INIDH est en mesure d’affirmer qu’en dehors des irrégularités résiduelles, l’élection  présidentielle s’est déroulée dans l’ensemble et pour l’essentiel sans violence et dans le respect de la liberté, de la transparence ainsi que des principes et valeurs démocratiques sur toute l’étendue du territoire national ».

En attendant la fin de la centralisation et la proclamation des résultats, l’INIDH fait des recommandations  non seulement au gouvernement mais aussi à la CENI et aux partis politiques.

Au niveau du gouvernement, elle invite ce dernier à assurer la sécurité des personnes et des biens ainsi qu’au maintien de l’ordre public dans le respect des droits humains, des lois de la République et des standards  internationaux.

Quant à la CENI, il demande lui de proclamer les résultats provisoires de l’élection présidentielle dans les délais constitutionnels, conformément à son engagement.

Aux partis politiques et aux candidats, l’INIDH les invite à éviter de faire l’apologie de la violence en donnant des consignes claires de non-violence aux militants, à éviter les initiatives illégales de proclamation partisane des résultats de l’élection, d’attendre et de respecter les résultats publiés  par les instances compétentes  et en cas de désaccord  de suivre les voies de recours disponibles et accessibles.

S’adressant  à  la population,  elle l’invite à éviter les attroupements aux abords des voies publiques, la provocation,  la violence, le repli communautaire et la destruction des biens publics et privés.

Balla Yombouno

Articles Similaires

ENNUIS JUDICIAIRES DE MOHAMED TOURÉ AUX ÉTATS-UNIS : Oyé Béavogui du PDG-RDA fustige « l’indifférence » de l’État guinéen

LEDJELY.COM

En 2020, la protection civile guinéenne a fait près de 7 000 interventions à travers le pays

LEDJELY.COM

DÉLINQUANCE JUVÉNILE : les conseils de Kiridi Bangoura pour les jeunes de Manéah

LEDJELY.COM

KANKAN : réactions croisées de citoyens après la reconduction de Kassory Fofana à la Primature

LEDJELY.COM

VENTE DE DOMAINES DE L’ETAT A COYAH : les mises en garde du député Abdoulaye Bernard Keita

LEDJELY.COM

KANKAN : six mois sans salaire pour les contractuels du CERVAK !

LEDJELY.COM
Chargement....