Ledjely.com
Accueil » CRISE POST-ELECTORALE : le FNDC appelle à « des manifestations à partir de lundi jusqu’au départ d’Alpha Condé »
A la une Actualités Guinée Politique Société

CRISE POST-ELECTORALE : le FNDC appelle à « des manifestations à partir de lundi jusqu’au départ d’Alpha Condé »

Alors que les violences post-électorales se poursuivent à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays, faisant déjà plusieurs morts dont pour la plupart par balles, des blessés et d’importants dégâts matériels, avec parfois des pillages et des incendies, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) appelle les Guinéens à la mobilisation pour empêcher le président Alpha Condé de s’offrir un troisième mandat. Le mouvement qui annonce la mort de deux de ses coordinateurs locaux, tués par balles ces derniers jours, appelle à des manifestations dès lundi prochain dans tout le pays jusqu’au départ du président Condé. Ci-dessous l’intégralité de la déclaration du FNDC.


Le FNDC a le profond regret de constater depuis quelques jours des scènes de violences dans plusieurs villes du pays causant une dizaine de pertes en vie humaine dont Boubacar Baldé et Daouda Kanté, respectivement Coordinateur de l’antenne FNDC à Sonfonia Gare 2 (Conakry) et à Pita. Tous les deux ont été tués par balles des forces de défense et de sécurité aux ordres d’Alpha Condé. 

Des pillages de commerces et d’habitations ont été également orchestrés par le régime pour terroriser les populations et installer le chaos dans le pays dans le seul but de permettre à Alpha Condé de se maintenir au pouvoir au-delà de ses deux mandats légaux.  

Le FNDC condamne énergiquement ces dérives dictatoriales et le déchirement du tissu social par l’exécution des nombreuses menaces « d’affrontement, de mort et de guerre » proférées par Alpha Condé contre sa propre population depuis le début de son processus de coup d’État constitutionnel.  

Nous interpellons la communauté internationale à réagir face aux violations insupportables des droits humains par le régime et à prendre d’urgence des sanctions ciblées contre les auteurs et commanditaires de ces crimes.  

Conformément à ses déclarations précédentes notamment celles du 25 mars 2016 et du 16 octobre 2020, le FNDC demeure fidèle à ses principes et à ses engagements d’empêcher le troisième mandat d’Alpha Condé et de ne reconnaître aucune institution illégale et illégitime issue de mascarades électorales ou de blanchiment de coup d’État civil. 

C’est pourquoi, le FNDC appelle le Peuple de Guinée à des manifestations dans tout le pays à partir de ce lundi 26 octobre 2020 jusqu’au départ du dictateur Alpha Condé pour permettre une refondation totale de l’État Guinéen et le débarrasser de tout système corrompu.  

Nous appelons les forces de défense et de sécurité à être républicaines en refusant d’obéir à tout ordre illégal et en se mettant du côté du Peuple.  

Le FNDC invite toutes les forces vives du pays, tous les démocrates épris de paix et de justice à répondre à cet appel patriotique pour chasser du pouvoir Alpha Condé et son clan mafieux qui sont les seuls responsables du chaos qui s’installe dans notre pays. 

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons! 

Conakry, le 23 octobre 2020.

Articles Similaires

RAMADAN ET PRIERES DE MASSE : Aly Jamal Bangoura appelle au respect des mesures barrières

LEDJELY.COM

KIDNAPPING DE THIERNO MAMADOU DANSOKO : plusieurs suspects interpellés

LEDJELY.COM

GUINÉE : le Ramadan débute ce mardi 13 avril (officiel)

LEDJELY.COM

MAMADOU BAH BAADIKO : « Le Premier ministre a toujours défendu le communautarisme »

LEDJELY.COM

« Je ne saurais être natif de la Basse Guinée et laisser démolir les biens de cette région », Kassory Fofana

LEDJELY.COM

RDC : l’inspecteur général des finances s’intéresse à la disparition de plusieurs millions de dollars

LEDJELY.COM
Chargement....