Ledjely.com
Accueil » MINISTERE DU COMMERCE : Boubacar Barry fait des grandes annonces
A la une Actualités Commerce

MINISTERE DU COMMERCE : Boubacar Barry fait des grandes annonces

Intervenant ce jeudi matin dans Les Grandes Gueules diffusées sur Espace FM, le ministre du Commerce est revenu sur l’installation anarchique des commerces dans la capitale guinéenne. Prenant l’exemple sur la commune de Kaloum, centre administratif du pays, Boubacar Barry a insisté sur la nécessité d’apporter des réformes dans ce secteur. Et pour y parvenir, son espoir repose sur la brigade de gendarmerie commerciale dont la mise en service est annoncée pour prochainement, mais qui est déjà décriée par le Groupe des hommes d’affaires organisés (GOHA).

Le ministre Boubacar Barry annonce en outre la création du « Grand marché de Conakry » dont l’objectif serait de servir de pont entre la capitale Conakry et le reste du pays.

« Il est vrai que même les espaces qui ont été réservés à l’époque pour les grands équipements tels que les espaces de jeu pour les enfants, les marchés, les centres de santé à travers la capitale ont tous été occupés en terme de construction. Donc, l’Etat a décidé de passer à une autre dimension : nous allons lancer la construction du grand marché de Conakry qui va être à côté du pont 7 à Kagbelen, pour que toutes les activités qui sont concentrées aujourd’hui dans l’agglomération puissent aller en périphérie, et qu’à partir de là le dispatching puissent être fait et à l’intérieur de la capitale, et vers l’intérieur du pays (…) On ne peut pas vendre partout. Vous avez vu sur les trottoirs, les gens cuisinent, les gens mangent dans l’insalubrité qui ne dit pas son nom. Les véhicules ne peuvent plus avoir de parking parce que tous les espaces de parking sont occupés. Les motos et les piétons sont sur la grande chaussée, alors qu’il y a des trottoirs qui sont prévues pour cela et qui sont occupés par des espaces commerciaux, de vente, donc il faut mettre de l’ordre », a expliqué M. Barry.

Le ministre du Commerce a également fait cas des 1 000 commerçants du centre commercial Elhadj Ousmane Baldé ‘San-Loi’ à Kindia (un centre commercial baillé en 2003 par l’Etat pour une période de 60 ans) sommés de quitter les lieux suite à une décision du ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire, en conflit avec ledit propriétaire. Il annonce que des négociations sont en cours avec la Chambre régionale de Kindia pour accompagner les commerçants.

Hawa Bah

Articles Similaires

PRIX DU PAIN : Cellou Dalein Diallo remet le gouvernement à sa place

LEDJELY.COM

RÉPRESSION À KOUROUSSA : le FNDC dénonce le « terrorisme d’État » contre les populations

LEDJELY.COM

KOUROUSSA: « Mon domicile, c’est comme un champ », le maire fait le bilan

LEDJELY.COM

FEGUIFOOT : de nouveaux soucis pour Antonio Souaré

LEDJELY.COM

ILES DE TRISTAO : la saliculture, une activité prisée par les femmes de Katchek

LEDJELY.COM

CONAKRY : un incendie ravage deux commerces à Kaporo-Marché

LEDJELY.COM
Chargement....