Ledjely.com
Accueil » COCAN2025 : le comité échange avec un groupe d’entreprises turques évoluant dans la construction d’infrastructures
A la uneActualitésGuinéeSports

COCAN2025 : le comité échange avec un groupe d’entreprises turques évoluant dans la construction d’infrastructures

Dans le cadre de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025, les membres du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 (COCAN) ont reçu ce mercredi 18 novembre 2020 un groupe d’entreprises turques TEKNOBINA GRUP, évoluant dans plusieurs domaines qui concernent la construction d’infrastructures. Les échanges ont porté sur un projet de construction d’infrastructures, notamment sportives en Guinée, à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations que le pays doit accueillir en 2025..

Au sortir de ces échanges, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique est revenu sur les raisons de cette rencontre. « Nous avons rencontré un groupe d’entreprises qui évoluent dans plusieurs domaines qui nous concernent. Ils nous sont exposés de quoi ils sont capables, ce qu’ils ont fait dans notre pays. Et ce n’est pas la première entreprise, nous avons rencontré beaucoup d’entreprises. Le comité de pilotage a effectué beaucoup de missions à l’intérieur du pays comme à l’étranger. Le chef de l’État l’a dit publiquement qu’il dédie son mandat à la jeunesse et il est décidé à réaliser les infrastructures dans l’intérêt supérieur de la jeunesse guinéenne. Ce que les gens ne comprennent pas, le plus souvent pour eux c’est juste l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025. Mais si vous soyez les pays comme l’Égypte, le Maroc, l’Afrique du Sud et d’autres pays organiser à tout moment en cas de difficultés de la CAF et qu’ils reviennent à organiser, c’est parce qu’ils ont déjà des infrastructures », a expliqué Sanoussy Bantama Sow.

Aux dires de Mohamed Keita, représentant du groupe, cette entreprise qui est représenté dans 100 pays au monde et a déjà réalisé 13 000 projets à travers le monde. « Ce que nous comptons offrir d’abord à la Guinée, nous voulons juste contribuer au développement socioéconomique de notre pays. C’est l’objectif visé. Ce groupe, à travers Ahmed Boulerdem, a mobilisé des fonds sur la scène internationale. Nous ne venons pas seulement pour dire travailler et prendre l’argent pour partir, non. Cette fois-ci nous voulons renverser la tendance, nous réalisons un stade,  c’est vrai qu’il sera payé mais cet argent nous l’investirons encore en Guinée pour pouvoir développer davantage le pays. Ce n’est pas un projet de stade que nous avons envoyé, nous voulons contribuer au développement du pays en matière d’infrastructures », a-t-il assuré.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM

TPI Dixinn : le délibéré dans l’affaire de Makhissa Sampou attendu le 6 mars

LEDJELY.COM
Chargement....