Ledjely.com
Accueil » COVID-19 : la réouverture sécurisée des écoles est effective à Kankan avec l’appui de l’UNICEF
A la une Actualités Publireportage

COVID-19 : la réouverture sécurisée des écoles est effective à Kankan avec l’appui de l’UNICEF

Bien que la COVID-19 soit toujours présente dans le pays, les cours ont repris à Kankan avec tout le dispositif d’hygiène nécessaire installé dans les écoles grâce à l’appui de l’UNICEF. 

La préfecture de Kankan à l’instar d’autres villes de la Guinée, n’est pas restée en marge de la fermeture des écoles à cause de la pandémie de la COVID-19 qui sévit dans le pays depuis mars 2020. Le corps enseignant et  l’association des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE) ont subi de plein fouet l’impact de pandémie pendant la fermeture des écoles. « L’arrivée de la COVID  nous a créées de sérieuses difficultés d’ordre économiques et sociales. Les activités étaient au ralenti et l’on avait des soucis pour garder les enfants à la maison surtout quand ils sont nombreux. L’on était obligé de donner des instructions aux plus grands pour veiller aux plus petits », nous dira Mory Sagno, Président de l’APEAE de l’école primaire de Bordo 1.

@Aboubacar Sidiki Diallo
Mory Sagno, Président de l’APEAE de l’école primaire de Bordo 1

Peu à peu avec la maîtrise de la pandémie, avec l’appui de l’UNICEF, le Ministère de l’Éducation Nationale et de l’alphabétisation(MENA) a précédé à la réouverture des écoles sur toute l’étendue du territoire national afin de sauver l’année scolaire en cours.

Dans la région de Kankan, cette réouverture concerne plus 2150 établissements, toutes catégories confondues. Les autorités éducatives se sont pleinement réjoui de cette décision du département en charge de l’éducation qui avec l’appui de l’UNICEF, avec le soutien financier du Partenariat Mondial pour l’Education (PME), a pu assurer une réouverture sécurisée des écoles.
« Nous sommes très heureux de constater la réouverture des écoles à Kankan, mais aussi de l’appui de l’UNICEF en amont. C’est cet appui qui a donné de l’assurance aux parents d’élèves. Tout ce qu’il fallait pour assurer la sécurité des concessions scolaires pour protéger les enfants contre cette pandémie de COVID-19 était mis en place, dispositif de lavage des mains, masques, thermo-flash… », témoigne Kaba Sangaré, Chef section pédagogique à l’inspection régionale de Kankan.

@Aboubacar Sidiki Diallo
Les élèves en classe avec des masques

Dans la commune urbaine de Kankan, l’école primaire de Bordo 1 est l’un des établissements publics qui a rouvert ses classes. Avec un personnel composé de 21 enseignants repartis entre 3 bâtiments de 8 salles et 16 groupes pédagogiques, la rigueur est de mise pour le respect des mesures d’hygiène sanitaires afin d’éviter la maladie au sein de l’établissement. Avec un effectif de 1322 élèves, le dispositif mis en place est impressionnant. « Avant la réouverture des classes, nous avons procédé à l’assainissement de la cour de l’école et l’UNICEF nous a dotés en dispositifs et intrants sanitaires, la formation des enseignants sur le mode de prévention de la COVID-19 nous a beaucoup aidé pour faire face à la pandémie. Aujourd’hui, les dispositifs de lavage des mains sont installés à l’entrée de chaque classe, tous les élèves disposent d’un masque de protection, ils sont soumis au thermo flash et respectent la distanciation avec un effectif de 45 élèves par salle » se réjouit Saranka Kanté, Directrice de l’école primaire de Bordo 1.

@Aboubacar Sidiki Diallo
Saranka Kanté, Directrice de l’école primaire de Bordo 1

Ici à l’école primaire de Bordo 1, aucun cas de COVID-19 n’est encore notifié depuis la réouverture des classes, les élèves se disent rassurés et optimistes à terminer le reste de l’année scolaire avec le respect des règles sanitaires édictées par la direction de l’école.
« Le premier jour de l’ouverture, notre maître nous a expliqué le mode de transmission et de prévention de la maladie et cela m’a beaucoup aidé, car j’ai compris assez de choses sur la COVID-19. Je suis sûre avec le respect des mesures et la distanciation sociale, l’on peut boucler l’année scolaire sans COVID dans mon école », témoigne Esther Guilavogui, élève de la 5e année.

@Aboubacar Sidiki Diallo
Esther Guilavogui, élève de la 5eme année.

Cette année, l’école primaire de Bordo 1 a présenté 234 candidats à l’examen de passage au collège et a obtenu 161 admis dont 77 filles avec un pourcentage de 73,51 %. L’UNICEF continue d’accompagner le Ministère de l’Éducation et de l’Alphabétisation afin que chaque enfant puisse aller à l’école.

Aboubacar Sidiki DIALLO

Articles Similaires

LITTÉRATURE : Nyankoye David Mahomo dedicace son premier ouvrage

LEDJELY.COM

PÊCHE ARTISANALE : Fama SARL, fruit des décennies de dur labeur de Dada, une femme mareyeuse

LEDJELY.COM

REFILA : ouverture à Conakry d’un atelier sur les marchés de l’ananas

LEDJELY.COM

PRÉSIDENCE BIDEN : quelle place pour l’Afrique ?

LEDJELY.COM

NOUVEAU MANDAT : les défis du « Gouverner autrement », selon l’Hon. Zeinab Camara

LEDJELY.COM

MOUNTAGA KEITA : « la Guinée n’est pas un scandale, mais une aberration »

LEDJELY.COM
Chargement....