Ledjely.com
Accueil » RÉOUVERTURE DES CLASSES : les autorités éducatives de N’Zerékoré rassurent
A la une Actualités Education Guinée Forestière

RÉOUVERTURE DES CLASSES : les autorités éducatives de N’Zerékoré rassurent

A quelques heures de la réouverture des classes, au compte de l’année académique 2020-2021, prévue ce mardi 1er décembre, les autorités éducatives de N’Zérékoré rassurent que toutes dispositions sont prises pour que cette rentrée scolaire soit effective.

Dans la capitale de la Guinée forestière, l’heure était aux derniers réglages ce lundi dans plusieurs établissements publics et privés. C’est le cas au lycée Collège Alpha Yaya Diallo où s’est rendu le correspondant du Djely dans la région.

Selon le proviseur Francis Sagno, toutes les dispositions pratiques comme l’élaboration des emplois du temps général, l’emploi du temps individuel pour tous les professeurs, les groupes pédagogiques sont déjà distribués. « A date, on a dix enseignants contractuels et tout le personnel titulaire est déjà en place. Les dispositions sanitaires sont aussi prises », a-t-il expliqué.

Même son de cloche du côté du Groupe scolaire Sainte Viviane. Là encore, le proviseur Tamba Eugène Kamano a rassuré que son établissement est prêt à accueillir les élèves ce mardi 1er décembre 2020. « L’école est assainie, les tables bancs sont disponibles. Tous les enseignants ont déjà leurs cahiers de préparation, leurs emplois de temps. Tous les documents pédagogiques sont prêts. Donc, demain, on va commencer les cours comme prévu », a promis M. Kamano.

Pour sa part, Michel Marie Loua, fondateur de ladite école privée qui a tiré les leçons des grèves de l’année dernière, dit être préparé pour éviter les perturbations. « L’année dernière fut une année perturbée. Nous avons alors pensé à mettre un peu de l’ordre pour empêcher les perturbations. Pour cela, on a titularisé une grande partie de nos enseignants. D’autres dispositions sont prises en ce qui concerne le fait que nos élèves en plein cours soient empêchés par les élèves d’autres établissements pendant les grèves » a-t-il indiqué.

S’exprimant sur cette rentrée, le DPE de N’Zérékoré Moussagbè Diakité est revenu sur les dispositions prises, avant de prévenir :  »On a fait assez de réunions préparatoires avec les administrateurs scolaires à la base. Ces réunions préparatoires étaient axées sur les dispositions à prendre par rapport à la maladie à COVID-19, à savoir les mesures barrières, le système de lavage des mains, le port des masques, la prise de température et la distanciation physique. Il y a également des dispositions pédagogiques qui sont prises par rapport à cette ouverture des classes. Les chefs d’établissements ont déjà formé des groupes pédagogiques, les emplois du temps sont élaborés. La répartition annuelle des programmes est en cours. Puisque, le département a envoyé le nouveau calendrier de l’année scolaire, il y a le document de bord pour la gestion pédagogique et administrative, il y a le plan de progression au secondaire et élémentaire, tous ces documents sont maintenant dans les mains des directeurs d’écoles, des DSEE », a précisé Moussagbè Diakité.

Par ailleurs, le DPE de N’zérékoré, a profité de l’occasion pour déclarer la gratuité des tables bancs dans les écoles publiques de la préfecture comme partout ailleurs dans le pays. « Je tiens à informer les parents d’élèves, les enseignants, les encadreurs scolaires, les partenaires de l’éducation, que le gouvernement a pris en charge le problème des tables bancs dans toutes les écoles publiques de la République. Donc, il n’est pas question de demander des tables bancs à un quelconque parent d’élève comme condition d’accueil d’un élève admis pour l’entrée en 7e année ou bien admis au BEPC. L’inscription des élèves dans les classes de 1ère année n’est pas conditionnée à la fourniture d’un table banc. J’invite tous les parents d’élèves à envoyer les enfants qui ont l’âge d’aller à l’école pour l’inscription », a-t-il lancé.

Il faut rappeler que cette rentrée scolaire était annoncée pour le 16 novembre dernier avant d’être reportée pour ce 1er décembre 2020.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

AFFAIRE AMADOU DIOULDÉ DIALLO : le collectif de soutien au journaliste reste sur sa faim

LEDJELY.COM

“Chanceux est celui qui croisa le natif d’Arada sur le chemin de la Diplomatie !”

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : des coups de feu entendus dans un quartier de la commune urbaine

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : un père de famille tué dans un accident de la circulation

LEDJELY.COM

ABOUBACAR SOUMAH : « Le mouvement syndical ne tolérera aucune immixtion du gouvernement »

LEDJELY.COM

COVID-19 : un an après l’apparition de la maladie en Guinée, l’ANSS dresse le bilan

LEDJELY.COM
Chargement....