Ledjely.com
Accueil » RATOMA : c’est parti pour l’année scolaire 2020-2021 !
A la une Actualités Education

RATOMA : c’est parti pour l’année scolaire 2020-2021 !

Comme prévu par les autorités en charge de l’éducation, les cours ont officiellement repris ce mardi 1er décembre 2020 sur l’ensemble du territoire national. Dans la commune de Ratoma, la reprise est effective dans plusieurs écoles où s’est rendue journaliste du Djely.

Un peu partout, on pouvait constater de l’engouement dans les établissements. Alors que certains parents d’élèves procèdent à la réinscription de leurs enfants, on pouvait observer des attroupements d’élèves devant des établissements. C’est le cas du lycée public Bah Ibrahima Kairaba Kaba, à petit Simbaya où l’administration semblait procéder aux derniers réglages.

Dans les établissements privés, les cours ont globalement repris. Sauf que les gestes barrières ne sont pas respectés par endroit. Dans les écoles maternelles AV Guinée et château des enfants à petit Simbaya, aucun dispositif de lavage des mains n’est pas exigé. Par contre la seconde dispose d’un thermoflash et quelques enfants portaient partiellement leurs masques. Aussi, certains enseignants étaient munis de masques identiques dont on pouvait voir un lot important entreposé à la direction.

Autre constat dans les directions dans les directions du primaire : des fournitures scolaires à revendre aux parents d’élèves. « On a une fiche de fournitures que l’on soumet aux parents d’élèves pour éviter favoriser les mêmes conditions d’apprentissage pour nos élèves », nous a confié Madame Doré, comptable à AV Guinée.

Après s’être acquitté des frais de scolarité de son enfant, une dispute éclate entre le directeur et un parent d’élèves. « Le livre coûte 45 000 GNF et le paquet de Rames 55 000 GNF », a informé le directeur du Château des enfants. « Trop cher » estime le parent d’élève auquel il est finalement donné le choix d’acheté les fournitures avec l’établissement ou de les apporter.

Même constat du côté du Lycée de Lambanyi. Sauf que certains encadreurs et parents d’élèves craignent des perturbations. « Ces dernières années, les cours ont été perturbés à cause des grèves à répétition du SLECG (Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée). A cela est venue s’ajouter la pandémie du COVID-19 l’année dernière. Maintenant on sort d’une élection présidentielle suivie d’une crise post-électorale qui n’est toujours pas réglée, donc on est pas sûr d’avoir une année scolaire paisible », fait constater un responsable d’un établissement public de la place qui a requis l’anonymat.

A noter que cette rentrée scolaire coïncide avec celle universitaire. Sa clôture est prévue le 31 août 2021, conformément au calendrier du département de l’éducation.

Hawa Bah

Articles Similaires

KIDAL : la Transition tâte le terrain

LEDJELY.COM

PROCÈS DE MADIC 100 FRONTIÈRE : le verdict attendu le 8 février prochain

LEDJELY.COM

KINDIA : un militaire condamné à 18 mois de prison avec sursis

LEDJELY.COM

JOURNÉE INTERNATIONALE DE L’ÉDUCATION : des acteurs plaident pour la réforme du système éducatif guinéen

LEDJELY.COM

Le réseau AFRIKKI apporte son soutien à l’activiste Foniké Menguè et exige sa libération immédiate

LEDJELY.COM

CONAKRY : l’AVCB commémore le cinquantenaire des pendaisons de 1971

LEDJELY.COM
Chargement....