Ledjely.com

Accueil » ENFANTS EN CONFLIT AVEC LA LOI : le Barreau de Guinée et l’UNICEF signent un partenariat
A la une Actualités Justice Société

ENFANTS EN CONFLIT AVEC LA LOI : le Barreau de Guinée et l’UNICEF signent un partenariat

Le Barreau de Guinée a présenté ce mercredi à la presse son projet de soutien aux mineurs en conflit avec la loi en partenariat avec l’UNICEF pour un coût global de 240 millions de francs guinéens pour le premier trimestre et qui va s’étendre sur toute l’étendue du territoire national. Ce, par l’installation des points focaux dans toutes les régions administratives du pays pour répertorier tous les enfants en conflit avec la loi. Les enfants en conflit avec la loi peuvent désormais choisir ce bureau de consultation gratuite pour leur assistance.

Pour un premier temps, 20 avocats seront formés et plus tard ils seront 50 avocats constitués pour prendre en charge les dossiers des enfants en conflit avec la loi.

D’entrée de jeu, Me Christophe Koné, le secrétaire général du bureau de coordination, a rappelé ce qui a prévalu à la signature de ce projet : « Nous savons tous que la mission de l’UNICEF est de se battre pour la défense des droits de l’enfant. A leur niveau, ils ont constaté que le plus souvent les enfants qui sont en conflit avec la loi ne sont pas assistés par le conseil des avocats. Et c’est dans ce cadre qu’ils ont rapproché le bâtonnier pour lui demander s’il était possible d’établir un partenariat. Et le bâtonnier a saisi cette occasion parce que nous autres nous sommes sur le terrain et nous voyons souvent la difficulté que certains justiciables éprouvent, à plus forte raison ceux qui sont mineurs. Et c’est ce qui nous a amené à signer ce partenariat et qui concerne les mineurs ».

Ce projet va aider les enfants qui sont en conflit avec la loi ne disposant pas de moyens substantiels pour se permettre de prendre un avocat. « Assisté par un avocat pour la défense de ses intérêts, il y a aussi une particularité qu’il faut ajouter : ce que tous les enfants qui ont besoin d’un avocat, qui soient mis en cause, qui soient témoins ou qui soient victimes, ce bureau va les assister ».

Selon le bâtonnier Me Djibril  Kouyaté, « le projet de consultation gratuite du barreau est initié et conçu pour  offrir des orientations claires aux avocats pouvant être amenés à assister des enfants en conflit avec la loi, mais également en d’autres situations non conflictuelles ou leurs droits seraient en péril ».

Ce projet dans sa phase préparatoire aura une durée de trois mois. « Au bout de ces trois mois, nous allons produire un rapport qui sera accompagné des recommandations et on pourra perpétuer le projet jusqu’à  l’infini si les résultats sont bons », a-t-il ajouté.

Dans le domaine de la justice juvénile, les exigences de procès équitable sont au centre des débats. Les enfants ont droit à un jugement rendu par un tribunal indépendant et impartial, dans un délai raisonnable. Ils ont droit à la présomption d’innocence et à toutes  les garanties de procédure.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Kankan : Le corps sans vie d’un enfant retrouvé dans la commune urbaine

Ledjely.com

COUP D’ETAT : la Francophonie aussi suspend la Guinée

LEDJELY.COM

Guinée : Voici ce que les personnes vivant avec le handicap attendent du CNRD

Ledjely.com

URGENT : la CEDEAO prononce des sanctions ciblées contre les membres du CNRD

LEDJELY.COM

GUINEE: les autorités sanitaires déclarent la fin de la fièvre Marburg

Ledjely.com

Contenu local, respect des normes environnementales, transformation des matières,… Les exigences de Mamady Doumbouya à l’égard du secteur minier

LEDJELY.COM
Chargement....