Ledjely.com
Accueil » COVID-19 : l’épidémie impacte durement les personnes handicapées à Boké
A la une Actualités Basse-Guinée Coronavirus Société

COVID-19 : l’épidémie impacte durement les personnes handicapées à Boké

Nous sommes au quartier Tomboya, non loin de l’hôpital régional de Boké. Autrefois lieu de regroupement de nombreuses personnes en situation de précarité, devenues notamment mendiants en raison de leur handicap, plusieurs mois après l’apparition du COVID-19 en Guinée, l’endroit est actuellement méconnaissable.

En effet, l’endroit est totalement vide de ces personnes en situation de handicap qu’on trouvait là. « L’épidémie du COVID-19 est passée par là », expliquent des riverains.

« Vous savez les personnes vulnérables comme les handicapés qui étaient là sont exposées et surtout lorsqu’on a dit que les gens ne doivent plus se toucher et s’approcher, elles ne pouvaient plus rester. Parfois, les personnes handicapées sont obligées de mendier pour gagner leur vie (…) Le coronavirus les a impacté énormément », assure Mamoudou Yabara Camara, le  président de l’Association des personnes en situation de handicap à Boké.

La prise en charge médicale des personnes en situation de handicap et de vulnérabilité pose problème dans la ville de Boké. Et, à en croire M. Camara, la pandémie du nouveau coronavirus accentue encore plus cette précarité. « A ce stade on ne peut même pas savoir si parmi nous il y a eu des personnes qui sont atteintes du coronavirus. C’est très difficile leur prise en charge, car elles ne savent même pas si elles ont droit à la santé (…) Quand certains tombent malade, ils ne se rendent même pas à l’hôpital, ils se débrouillent eux-mêmes pour retrouver leur santé. Et s’ils n’arrivent pas à s’en sortir, la mort peut s’en suivre. On a eu un cas comme ça ici : le Monsieur qui est tombé malade, on l’a envoyé à l’hôpital mais c’était trop tard. Donc, on était obligé d’amputer son pied », explique Mamoudou Yabara Camara.

L’apparition du COVID-19 a conduit les personnes en situation de handicap à Boké à se disperser dans la ville. « On ne voit plus personne dans les rues de la ville », ajoute le président de l’Association des personnes en situation de handicap à Boké.

Aliou Diallo

Articles Similaires

“Chanceux est celui qui croisa le natif d’Arada sur le chemin de la Diplomatie !”

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : des coups de feu entendus dans un quartier de la commune urbaine

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : un père de famille tué dans un accident de la circulation

LEDJELY.COM

ABOUBACAR SOUMAH : « Le mouvement syndical ne tolérera aucune immixtion du gouvernement »

LEDJELY.COM

COVID-19 : un an après l’apparition de la maladie en Guinée, l’ANSS dresse le bilan

LEDJELY.COM

MALI : le président du CMA assassiné à Bamako

LEDJELY.COM
Chargement....