Ledjely.com

Accueil » PRESIDENTIELLE DU 18 OCTOBRE : voici comment le RPG a « gagné » à Coyah
A la une Actualités Basse-Guinée Politique Société

PRESIDENTIELLE DU 18 OCTOBRE : voici comment le RPG a « gagné » à Coyah

C’est l’une des circonscriptions électorales qui ont fait le plus parler d’elles lors de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. Ce, en raison des « irrégularités relevées par l’opposition » et même « des intimidations rapportées par Marie Helene Sylla, une commissaire de la CENI ». Si l’Union des forces démocratiques de Guinée et l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratique (ANAD) revendiquent la victoire de leur candidat Cellou Dalein Diallo dans la préfecture de Coyah, les résultats publiés par la CENI ont placé le président Alpha Condé en tête avec 45,06 % des suffrages contre 36,75 % des voix pour son principal adversaire.

Lors de son passage ce jeudi 3 décembre 2020 dans l’émission On refait le monde, Hadja Mariama Sylla, la ministre de l’Action sociale et des Personnes vulnérables, est revenue sur le déroulement dans la préfecture de Coyah de la campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre dernier. Selon celle qui était directrice de campagne du RPG/Arc-en-ciel dans cette préfecture, contrairement aux accusations formulées par le camp adverse, la population de Coyah a largement voté en faveur du président sortant qui briguait un troisième mandat à la tête de la Guinée. Sur les antennes de Djoma Médias, Hadja Mariama Sylla a énuméré les recettes qui ont permis au président Alpha Condé de « remporter » la présidentielle à Coyah.

« Nous n’avons pas été au-delà des instructions édictées par le président de la République qui nous a dit dans un premier temps : faites du porte à porte, allez vers les communautés, allez vers les composantes sociales, allez vers les mouvements et tous ceux qui peuvent aider à rassembler, [car] c’est ce qui va vous aider (…) Certes, il y avait quelques frustrations, des incompréhensions, mais nous étions en famille. Nous nous sommes sentis à l’aise ; et j’étais accompagnée à cet effet par un directoire, une équipe, qui était à mon écoute, que moi aussi j’écoutais bien sûr, parce qu’il ne me revenait pas quand-même de leur imposer ma vision. Je les ai écoutés et on est allés vers les communautés (…) Il y a eu déclenchement de la campagne, c’était un vendredi. Et un vendredi, c’est toutes les composantes qui se réunissent, c’est un grand rendez-vous. Et nous en avons profiter pour lancer la campagne à travers une lecture du saint Coran, pour que nous commençons par la grâce de Dieu et que ça se termine par la grâce de Dieu. C’est ce qui fut fait. Je vous assure qu’après il y a eu un flux de mobilisation, il y a eu une frange importante de la population qui est partie récupérer les cartes d’électeurs. On leur a dit : vous voyez tous ces résultats (du président Alpha Condé), si vous voulez que cela perdure, levez vous ; allez prendre vos cartes. Parce que si vous n’avez pas vos cartes, quel que soit votre engagement, vous ne pourrez pas voter pour le candidat de votre choix. Et ce qui fut fait : les gens sont partis retirer leurs cartes. Ils se sont engager à s’acquitter de leur devoir de vote. J’avoue que la participation était au rendez-vous, il faudrait saluer cela », a-t-elle expliqué.

Hawa Bah

Articles Similaires

GUINEE-SENEGAL : à la veille de la réouverture de la frontière, les producteurs guinéens font le point des pertes

LEDJELY.COM

Michel Lamah, un de ceux qui ont arrêté Alpha Condé, évacué dans la Forêt sacrée

LEDJELY.COM

KANKAN : le corps sans vie d’un bébé de 5 mois retrouvé dans les toilettes d’une famille

Ledjely.com

Dr Hawa Diakité à la junte : « Nous attendons de vous l’assainissement du secteur pharmaceutique »

Ledjely.com

Les tenanciers de bars, restaurants et motels plaident pour la levée du couvre-feu

Ledjely.com

TRANSITION EN GUINEE : Le CNRD se précipite selon Souleymane Bah

Ledjely.com
Chargement....