Ledjely.com
Accueil » Un plaidoyer pour faciliter l’accès des personnes handicapées aux immeubles en Guinée
A la une Actualités Humanitaire Société

Un plaidoyer pour faciliter l’accès des personnes handicapées aux immeubles en Guinée

Quatre jours après la célébration de la Journée internationale des personnes en situation de handicap, des personnes porteuses de handicap prennent le devant pour favoriser des meilleures conditions de vie à leurs couches. C’est ainsi que Thierno Saïdou Diakité, journaliste sportif et Elhadj Thierno Ousmane Ly, analyste financier, ont fait un « plaidoyer pour l’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les immeubles » à l’endroit non seulement du ministère de l’Action sociale et des Personnes vulnérables, mais aussi du ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, de l’Ordre des architectes et de la Fédération guinéenne des personnes handicapées (FEGUIPA). C’était à la faveur d’une conférence de presse tenue ce lundi 7 décembre 2020 à la maison de le presse de Guinée, sise au quartier Kipé dans la commune de Ratoma.

Selon Thierno Saïdou Diakité, consultant sportif, l’idée de cette initiative lui est venue depuis plusieurs années. « Moi-même handicapé depuis l’âge de 5 ans, je suis à l’instar de bon nombre de nos compatriotes, confronté à des difficultés d’accès dans maints domaines : l’accès aux divers bâtiments publics ou privés, aux places publiques… n’est guère facilité par des aménagements spécifiques », a-t-il fait remarquer.

Poursuivant, il a cependant noté des avancées juridiques quant à la promotion et la protection des personnes vulnérables depuis la première République, avec l’avènement du Secrétariat d’Etat aux Affaires sociales, à la Promotion féminine et à l’Enfance en 1992, avant de prendre sa forme actuelle, cette année. « La loi L/2018/02/AN du 15 mai 2018 portant protection et promotion des personnes handicapées en République de Guinée traite de l’accessibilité en ses articles 37, 36, 39, 40 et 41. Au regard de la réalité ambiante, aucune de ces dispositions pertinentes ne sont appliquées », a-t-il regretté. Il sollicite également la revue du code de l’Ordre national des architectes qui prévoit l’installation d’un ascenseur qu’à partir d’un immeuble de 5 étages.

Pour sa part Boubacar Atigou Diallo, le chef de division Inclusion et Autonomisation des personnes handicapées à la direction nationale de l’Action sociale s’est engagé à rendre compte à qui de droit. « Cette loi a été révisée et tous les textes d’applications sont faits. Nous sommes en train de faire le suivi au niveau du Secrétariat général du gouvernement », a-t-il promis.

Selon le troisième Recensement général de la population et de l’habit daté de 2014, on dénombrait 155 885 personnes handicapées en Guinée ; soit 1,5% de l’effectif total de la population guinéenne dont 53 pour cent d’hommes.

Hawa Bah

Articles Similaires

LITTÉRATURE : Nyankoye David Mahomo dedicace son premier ouvrage

LEDJELY.COM

PÊCHE ARTISANALE : Fama SARL, fruit des décennies de dur labeur de Dada, une femme mareyeuse

LEDJELY.COM

REFILA : ouverture à Conakry d’un atelier sur les marchés de l’ananas

LEDJELY.COM

PRÉSIDENCE BIDEN : quelle place pour l’Afrique ?

LEDJELY.COM

NOUVEAU MANDAT : les défis du « Gouverner autrement », selon l’Hon. Zeinab Camara

LEDJELY.COM

MOUNTAGA KEITA : « la Guinée n’est pas un scandale, mais une aberration »

LEDJELY.COM
Chargement....