Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : le ministre Taran Diallo échange avec les principales organisations de défense des droits de l’homme
A la une Actualités Guinée Politique Société

GUINÉE : le ministre Taran Diallo échange avec les principales organisations de défense des droits de l’homme

Le ministre de la Citoyenneté et de l’Unité nationale a échangé, ce lundi 7 décembre 2020, avec les principaux acteurs de la société civile guinéenne, évoluant dans le domaine de la défense des droits de l’homme. Au cours de cet entretien qui a duré environ 3 heures, les échanges ont porté sur les questions des droits de l’homme en Guinée.

Depuis sa prise de fonction, c’est la première fois que le ministre Mamadou Taran Diallo invite les principales ONG guinéennes de défense des droits de l’homme pour aborder avec eux les mesures concrètes qu’il faut prendre sur le terrain pour que toutes les violations des droits de l’homme soient prises en compte.

Au sortir de cette rencontre qui s’est tenue dans la salle de conférence dudit ministère, Me Foromo Frédéric Loua,  le président de l’ONG Mêmes Droits pour Tous est revenu sur le contenu des échanges. « Il a été dit que les ONG doivent désormais réagir sur l’ensemble des violences des droits de l’homme indépendamment du statut de la personne. Et ce que d’ailleurs nous étions en train de faire depuis tout ce temps et le travail est fait. Déjà, ce qui  est important, c’est qu’on a mis en place un cadre de dialogue, un cadre de concertations pour que dorénavant nous puissions nous réunir et chaque fois que c’est nécessaire pour prendre les mesures concrètes sur le terrain afin de faire la cause des droits de l’homme dans notre pays », a-t-il révélé.

Et Elhadj Malal Diallo, le vice-président et président par intérim de l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme et du citoyen (OGDH) de renchérir : « Nous avons discuté des préoccupations des organisation des droits de l’homme, surtout en cette période assez sensible où  les citoyens sont inquiets » pour leur sécurité face aux affrontements réguliers et parfois meurtriers entre militants de l’opposition au régime du président Alpha Condé et éléments des forces de défense et de sécurité accusés de faire un usage disproportionné de la force envers des manifestants désarmés ou de simples citoyens.

Prenant la parole, le ministre de la Citoyenneté et de l’Unité nationale, Mamadou Taran Diallo, a indiqué qu’au-delà des rencontres informelles, ils se sont convenus que désormais les portes de son département sont ouvertes à ces acteurs de la société civile pour leurs plaidoyers et des rencontres sur tout ce qui est en rapport avec la promotion et la protection des droits de l’homme. « Eux ils ont la promotion, la protection et la dénonciation. Nous, nous avons en tant que gouvernement l’action de faire agir pour le respect des droits de l’homme », a admis Mamadou Taran Diallo.

Balla Yombouno

Articles Similaires

URGENT : descente musclée d’agents de la BRB dans les locaux de Gangan Radiotélévision

LEDJELY.COM

CONAKRY : vers la commémoration des pendaisons de 1971

LEDJELY.COM

CHAN TOTAL 2021 : Guinée Games positionne le Syli favori

LEDJELY.COM

La grève du SNAESURS largement suivie à l’Université de Kindia

LEDJELY.COM

A Kankan, des gens se cachent pour vendre ou boire des boissons frelatées (directeur du service contrôle qualité)

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Coalition pour la CPI commémore les événements du 22 janvier

LEDJELY.COM
Chargement....