Ledjely.com
Accueil » MANIFESTATION CONTRE UN DÉTOURNEMENT PRÉSUMÉ DE 12 MILLIARDS A DINGUIRAYE : « Le gouverneur de Faranah a ordonné aux forces de l’ordre de nous gazer »
A la une Actualités Haute-Guinée Société

MANIFESTATION CONTRE UN DÉTOURNEMENT PRÉSUMÉ DE 12 MILLIARDS A DINGUIRAYE : « Le gouverneur de Faranah a ordonné aux forces de l’ordre de nous gazer »

Les populations de la commune urbaine de Dinguiraye sont descendues massivement dans les rues de la ville ce mardi 8 décembre pour manifester contre les autorités locales, le préfet en premier, soupçonnées de détournement de 12 milliards de francs guinéens. Le préfet, le lieutenant-colonel Mamadou Lamarana Diallo, et d’autres responsables locaux sont accusés d’avoir détourné ce montant provenant de la Société minière de Dinguiraye (SMD) qui était destiné à alimenter le Fonds de développement local (FODEL).

Joint au téléphone par Ledjely.com, un citoyen de la localité qui était parmi les jeunes manifestants, est revenu sur cette journée protestation contre les autorités de Dinguiraye. « Nous protestons contre le détournement de 12 milliards de francs guinéens dont le préfet et sa suite sont pointés du doigt. Après leur tentative de dissuasion, ils n’ont pas réussi à nous empêcher de manifester. Ce matin, à notre point de ralliement, le gouverneur de Faranah (dont relève) la préfecture de Dinguiraye est venu pour tenter une nouvelle négociation. Mais ça n’a pas réussi. C’est ainsi qu’il a ordonné aux forces de l’ordre de nous gazer. Cela s’est passé dans le quartier Manden où nous étions. Ils ont fini par nous disperser et sont même rentrés dans certaines familles. Les élèves d’une école privée ont été étouffés par le gaz lacrymogène et une case a été incendiée par le feu déclenché par le gaz lacrymogène ; et nous les jeunes, nous avons répliqué par des jets de pierres. Pour le moment, on s’est repliés pour analyser la journée d’aujourd’hui pour reprendre le contrôle de la situation », a-t-il expliqué.

Et de s’interroger : « Depuis que le fonds a été mis à la disposition du préfet en février dernier, pourquoi il retarde de le mettre à la disposition de la population qui sont ses bénéficiaires ? » Selon lui, « n’eut été par ce mouvement de jeunes, on n’allait jamais savoir que les fonds ont été débloqués par la SMD. Devant la contestation grandissante, ils nous ont fait voir deux types de relevés bancaires mais qui n’ont aucune entête, aucune preuve. donc ! Avec le collectif,  on va se retrouver et se donner des idées » sur la suite du mouvement.

A la question de savoir qui sont les principaux responsables accusés du détournement présumé des 12 milliards de francs guinéens débloqués par la SMD, notre source pointe du doigt « le préfet et sa suite, le technicien du comité du FODEL et un certain Barboza ».

Nos tentatives de rejoindre le préfet sont restées pour le moment infructueuses. Nous publierons sa version des faits dès que nous parviendrons à le joindre.

Par ailleurs, selon nos sources, les organisateurs de la marche qui n’avait pas été autorisée par les autorités seront convoqués dans les prochaines heures pour explication.

Affaire à suivre…

Balla Yombouno

Articles Similaires

PRIX DU PAIN : Cellou Dalein Diallo remet le gouvernement à sa place

LEDJELY.COM

RÉPRESSION À KOUROUSSA : le FNDC dénonce le « terrorisme d’État » contre les populations

LEDJELY.COM

KOUROUSSA: « Mon domicile, c’est comme un champ », le maire fait le bilan

LEDJELY.COM

FEGUIFOOT : de nouveaux soucis pour Antonio Souaré

LEDJELY.COM

ILES DE TRISTAO : la saliculture, une activité prisée par les femmes de Katchek

LEDJELY.COM

CONAKRY : un incendie ravage deux commerces à Kaporo-Marché

LEDJELY.COM
Chargement....