Ledjely.com
Accueil » CORRUPTION : Alpha Condé réitère ses menaces
A la uneActualitésEconomiePolitiqueSociété

CORRUPTION : Alpha Condé réitère ses menaces

Son nouveau combat contre la corruption et les pratiques assimilées, Alpha Condé ne rate aucune occasion de le marteler. C’est ainsi qu’il en était question dans son discours d’investiture de ce mardi 15 décembre, au palais Mohamed V, devant un parterre d’invités guinéens et étrangers. Et la nouvelle annonce en rapport avec sa croisade contre les fossoyeurs de l’économie guinéenne, c’est la création prochaine à la présidence de la République d’une structure – c’est l’expression qu’il a lui-même utilisée – en charge d’éplucher les dossiers d’appels d’offre. Objectif ? Selon le chef de l’Etat, la structure s’assurera certains des dossiers ne sont pas en faits soumis par des proches des ministres qui ont tendance à créer des entreprises fantômes qu’ils confient à des proches et qu’ils parrainent ensuite dans la quête des marchés publics.  

Et une fois qu’il aura été établi qu’un des postulants à un lien quelconque avec un parent du ministre, un embargo lui sera imposé pour ce qui est des marchés publics. « Toute société qui appartient à la femme d’un ministre ou à son fils, toute société qui appartient à un Directeur général d’une régie sera exclue définitivement de toute l’administration publique », annonce en effet le président de la République. Et Alpha Condé d’insister : « nous nous engageons à lutter avec fermeté contre la corruption qui gangrène le développement de notre pays, le copinage, le clientélisme ».

En effet, dit-il, cette nouvelle posture contre la corruption relève de la doctrine du ‘’Gouverner autrement’’ qu’il vend aux Guinéens depuis la confirmation de sa réélection. Une nouvelle façon de gouverner dont l’objectif, selon lui, est de placer le peuple au cœur de toutes les préoccupations. « Gouverner autrement, cela veut dire travailler pour les couches les plus vulnérables. Gouverner autrement, cela veut dire que les ministres et les hauts fonctionnaires doivent être au service du peuple et non pas à leur service ou au service de leurs familles”.

Les annonces sont faites, il ne reste plus qu’à les traduire dans la réalité.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

Retrait des agréments des médias : « La mesure ne constitue pas une entrave à la liberté de la presse »

LEDJELY.COM

Guinée : ABLOGUI lance son application GquiOse dédiée à la santé reproductive

LEDJELY.COM

Santé : la Guinée signe le plan d’adhésion pour l’indépendance vaccinale

LEDJELY.COM

Santé et droits sexuels reproductifs des adolescents : Plan International Guinée travaille à l’engagement de toutes parties prenantes

LEDJELY.COM

Présentation de politique générale du Gouvernement : le Premier ministre attendu ce lundi devant le CNT

LEDJELY.COM

Culture : le ministre Moussa Moïse Sylla signe une convention de management en vue de la relance des ballets africains de Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....