Ledjely.com
Accueil » DIALOGUE POLITIQUE : Cellou Dalein Diallo ne croit pas en Alpha Condé
A la une Actualités Guinée Politique

DIALOGUE POLITIQUE : Cellou Dalein Diallo ne croit pas en Alpha Condé

La main tendue d’Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo n’y croit guère. Invité par nos confrères de RFI à réagir à l’appel à l’unité et à la cohésion lancé par le chef de l’Etat, ce 15 décembre à l’occasion de son investiture pour son troisième mandat, le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) dénonce la contradiction entre les bonnes intentions du président de la République et les actes qu’il pose. Des actes qui, à en croire Cellou Dalein Diallo, se situeraient aux antipodes des engagements du chef de l’Etat à œuvrer pour le rassemblement. D’où sa méfiance vis-à-vis de la main tendue d’Alpha Condé.

Ce mardi 15 décembre 2020, dans son discours d’investiture, Alpha Condé a tenu à rassurer ceux qui redoutent de sa part une gestion du pays qui tendrait à exclure certains. « Je réitère devant la Nation mon engagement à continuer à œuvrer pour tous dans l’objectif de consolider l’unité nationale et la cohésion sociale. Je suis le président de tous les Guinéens, et au service de tous les Guinéens. Dans la réalisation de notre idéal commun, personne ne sera oubliée, aucune partie du pays ne sera exclue. Chaque Guinéen aura sa place », a-t-il déclaré à propos. Sur la même lancée, le président de la République invite les Guinées à « oublier le passé qui divise et à se tourner vers un avenir d’unité et d’espérance ».

En dépit de ces intentions nobles, Cellou Dalein Diallo demeure méfiant. Car dit-il, au même moment, il y a des actes qui parlent plus haut que les propos du président Alpha Condé. « Lorsque les gens disent qu’il tend une main, moi je ne peux pas y croire. Parce que sa main qui est sortie est celle qui assassine mes militants, qui arrête mes cadres et qui occupe militairement mes locaux », confie le leader de l’UFDG à RFI.  Cellou Dalein Diallo pour qui, il ne faut pas « juger Alpha Condé à travers ses discours ».  L’opposant guinéen qui continue par ailleurs à reprocher au président Alpha Condé sa candidature pour un troisième mandat et la tricherie qu’il aurait orchestrée à la faveur de la dernière élection présidentielle. « D’abord, c’est un coup de force de changer la constitution. Ensuite, il l’a fait uniquement pour se maintenir au pouvoir. Sa candidature pour un troisième mandat était donc illégale. Par ailleurs, il a perdu ces élections. Il n’a donc aucune légitimité », dit en outre CDD.

Ledjely.com 

Articles Similaires

ENNUIS JUDICIAIRES DE MOHAMED TOURÉ AUX ÉTATS-UNIS : Oyé Béavogui du PDG-RDA fustige « l’indifférence » de l’État guinéen

LEDJELY.COM

En 2020, la protection civile guinéenne a fait près de 7 000 interventions à travers le pays

LEDJELY.COM

DÉLINQUANCE JUVÉNILE : les conseils de Kiridi Bangoura pour les jeunes de Manéah

LEDJELY.COM

KANKAN : réactions croisées de citoyens après la reconduction de Kassory Fofana à la Primature

LEDJELY.COM

VENTE DE DOMAINES DE L’ETAT A COYAH : les mises en garde du député Abdoulaye Bernard Keita

LEDJELY.COM

KANKAN : six mois sans salaire pour les contractuels du CERVAK !

LEDJELY.COM
Chargement....