Ledjely.com
Accueil » KANKAN : les étudiants projettent une manifestation contre la hausse des frais d’inscription et de réinscription dans les universités
A la une Actualités Enseignement supérieur Haute-Guinée Société

KANKAN : les étudiants projettent une manifestation contre la hausse des frais d’inscription et de réinscription dans les universités

Depuis la rentrée universitaire 2020-2021, le sujet alimente les débats dans les milieux estudiantins du pays. Ce sujet, c’est la hausse des frais d’inscription et de réinscription dans les universités publiques guinéennes, fixés entre 200 000 et 250 000 francs guinéens. Opposés à cette décision, les étudiants de l’Université Julius Nyerere de Kankan projettent une manifestation pacifique dans la matinée de ce jeudi 17 décembre. C’est en substance ce qu’a confié au Djely Alpha Mamoudou Bah ce mercredi.

Dans un entretien accordé à notre correspondant en Haute-Guinée, le président de l’antenne locale du collectif des étudiants pour la réduction des frais d’inscription et de réinscription est revenu sur les raisons de la mise en place de ce collectif. « Il est mis en place après un certain nombre de constats sur les conditions de vie des étudiants. Nous avons certains amis qui n’ont pas étudié l’année dernière à cause des frais d’inscription et de réinscription. D’autres passent des jours sans manger et il y a même d’autres qui ont des difficultés pour se trouver un abri. Pire, le COVID-19 a frappé les activités économiques de nos parents et ils n’ont souvent rien actuellement. Avec tout ce cocktail de problèmes, le gouvernement fixe entre 200 000 et 250 000 francs les frais. Ce qui est trop cher pour nous », a indiqué le jeune homme.

Parlant de la journée de mobilisation pacifique prévue pour ce jeudi, Alpha Mamoudou Bah a rassuré quant aux dispositions prises pour la bon déroulement de la manifestation. « Les courriers d’informations sont parvenus à tous rectorats et aucun ne nous a répondu. Demain matin, dès 7 heures, nous organiserons une manifestation pacifique et après celle-ci, nous allons demander aux étudiants de ne plus venir suivre les cours jusqu’à la satisfaction de nos réclamations qui est la baisse des frais d’inscription et de réinscription », a précisé. « Comme vers 2017 quand le tarif tournait entre 30 000 et 50 000 francs guinéens », a-t-il ajouté.

Joint au téléphone par Ledjely.com, le directeur du service de communication de l’université de Kankan a déclaré ne pas être informé de cette manifestation projetée pour demain matin.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

N’ZÉRÉKORÉ : une mère de famille met fin à ses jours

LEDJELY.COM

DJIBOUTI : la stratégie chinoise de la dépendance et de l’influence

LEDJELY.COM

URGENT : descente musclée d’agents de la BRB dans les locaux de Gangan Radiotélévision

LEDJELY.COM

CONAKRY : vers la commémoration des pendaisons de 1971

LEDJELY.COM

CHAN TOTAL 2021 : Guinée Games positionne le Syli favori

LEDJELY.COM

La grève du SNAESURS largement suivie à l’Université de Kindia

LEDJELY.COM
Chargement....