Ledjely.com
Accueil » 10 jours après, un client de la compagnie Ethiopian court toujours après son bagage
A la uneActualitésAfrique

10 jours après, un client de la compagnie Ethiopian court toujours après son bagage

Si les fins d’année sont réputées être des périodes pendant lesquelles les pertes de bagages sont récurrentes chez les compagnies aériennes, cette année, les déplacements étant amoindris pour cause de coronavirus, les compagnies ne devraient pas normalement être confrontées à la déperdition des bagages de leurs clients. Sauf que la compagnie Ethiopian, elle, s’illustre malheureusement dans la perte des bagages de ses clients. En témoigne la mésaventure de Kabinet Fofana.

« Je suis arrivé de Paris avec un détour par Addis le vendredi 4 décembre à bord du flight 935 de la compagnie Ethiopian Airlines. Nonobstant la mauvaise qualité du service à bord, j’ai été sidéré de la pétaudière qu’était devenu l’appareil ; les clients se délectaient tranquillement dans l’avion de nourritures emportées depuis le sol. Après les formalités auprès de la police des frontières de Conakry, j’ai remarqué comme trois autres clients, qu’une de mes valises a été égarée par la compagnie. Je suis passé aux service litiges de la SOGEAC pour signalement. Et depuis 10 jours, je suis sans nouvelles de ma seconde valise. Ce qui est ahurissant dans cette affaire, c’est que ni la SOGEAC encore moins la compagnie ne me disent où se trouve ma valise. Ni monsieur Chérif le chef d’escale de la compagnie ou le représentant de la compagnie ne rassurent. Chacun allant de sa grandiloquence. Si des clients peuvent aussi banalement perdre des bagages, sans avoir des interlocuteurs valables ; les usagers de cette compagnie sont en droit de s’inquiéter pour leur propre sécurité en prenant cette compagnie. »

Quant à la suite qu’il compte réserver à sa réclamation, Monsieur Fofana confie « si toute fois je n’ai pas ma valise cette semaine, je me réserverai le droit, en vertu du contrat qui me lie à Ethiopian, d’intenter une action judicaire pour préjudices. C’est sans compter que j’ai dans cette valise des documents importants dont je ferai savoir les conséquences de la perte au juge et donc j’exigerai un jugement en civil ».

Articles Similaires

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM

DIPLOMATIE : le président de la Sierra Léone arrive en Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....