Ledjely.com
Accueil » KANKAN : le marché de fabrication de tables-blancs annoncés par le gouvernement divise les menuisiers
A la une Actualités Education Haute-Guinée Société

KANKAN : le marché de fabrication de tables-blancs annoncés par le gouvernement divise les menuisiers

Dans sa politique d’appuyer les parents d’élèves dans la prise en charge de certains besoins des élèves guinéens, le gouvernement a annoncé la mise à disposition des tables-bancs dans des écoles publiques guinéennes. A Kankan, cette initiative créée déjà un bicéphalisme au sein de la corporation des menuisiers de la ville. Une frange de ces menuisiers a investi les locaux de la Direction préfectorale de l’éducation  (DPE) pour apporter des précisions autour de la structure.

A Kankan, la Coopérative des menuisiers pour le développement de Kankan est frappée par une crise en son sein depuis quelques jours. Selon des informations recueillies sur place par Ledjely.com, un groupe de menuisiers se serait rendu récemment à Conakry pour rencontrer des responsables du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation afin de négocier le marché de fabrication de tables-bancs promis par le gouvernement. C’est ce qui aurait mis en colère les autres menuisiers de la ville qui se sont rendus, le 16 décembre dernier, chez les autorités éducatives de Kankan. « Notre présence est d’informer et d’alerter les autorités d’une situation qui nous préoccupe. J’ai été informé par mes membres qu’un groupe est à Conakry pour le marché de fabrication de table-bancs pour la préfecture de Kankan. Nous ne pouvons pas rester bras croisés sans venir voir les autorités et leur dire que la seule coopérative de menuisiers qui existe est la nôtre. C’est un groupuscule et d’ailleurs, ce sont les mécontents qui s’agitent. Ils sont en train d’inscrire les gens et heureusement que les autorités nous ont bien reçu et ont promis nous appeler au bon moment. On ne peut s’accaparer des biens de plusieurs personnes », a expliqué Lonceny Kaba, le président de la Coopérative des menuisiers pour le développement de Kankan.

En réponse à cette revendication, le directeur préfectoral de l’éducation de Kankan a rassuré ses visiteurs « Ils sont venus nous voir comme quoi l’argent de la confection des tables-bancs serait déjà à notre disposition et qu’un groupe est en passe de signer le marché à Conakry. C’est une rumeur, car nous n’avons rien reçu. On leur a demandé de rentrer et que quand nous aurons l’argent à notre niveau, ils seront appelés pour discuter de la qualité. Personne d’ailleurs ne fera le travail de Kankan à la place des menuisiers de Kankan », a promis Morlaye Condé.

D’après certaines personnes interrogées par Ledjely.com, il s’agirait d’un marché de fabrication de quelque 10 000 tables-bancs pour la préfecture de Kankan.

Michel Yaradouno

Articles Similaires

LITTÉRATURE : Nyankoye David Mahomo dedicace son premier ouvrage

LEDJELY.COM

PÊCHE ARTISANALE : Fama SARL, fruit des décennies de dur labeur de Dada, une femme mareyeuse

LEDJELY.COM

REFILA : ouverture à Conakry d’un atelier sur les marchés de l’ananas

LEDJELY.COM

PRÉSIDENCE BIDEN : quelle place pour l’Afrique ?

LEDJELY.COM

NOUVEAU MANDAT : les défis du « Gouverner autrement », selon l’Hon. Zeinab Camara

LEDJELY.COM

MOUNTAGA KEITA : « la Guinée n’est pas un scandale, mais une aberration »

LEDJELY.COM
Chargement....