Ledjely.com
Accueil » CÉLÉBRATION DE NOËL : le message de paix de l’évêque de Kankan
A la uneActualitésGuinéeHaute-GuinéeReligionSociété

CÉLÉBRATION DE NOËL : le message de paix de l’évêque de Kankan

Les fidèles chrétiens de Kankan, à l’instar de leurs coreligionnaires du reste du monde, ont célébré la fête de la naissance de Jésus Christ aussi appelée Noël, ce vendredi 25 décembre 2020. Vêtus dans leurs plus beaux habits, les fidèles venus des neuf Communautés chrétiennes de base (CCB) de la paroisse Notre-Dame des victoires et de la paix ont prié, loué et chanté les grâces du Seigneur et pour la paix en Guinée, rapporte le correspondant local du Djely.

Il était 10 heures et quart quand cette cérémonie de prière a débuté en présence des milliers de chrétiens catholiques de la ville. Dans son homélie de circonstance, Monseigneur Emmanuel Félémou, évêque du Diocèse de Kankan a d’abord rappelé le sens de cette célébration. « La fête de Noël est la commémoration de l’avènement qui est advenue dans l’histoire de l’humanité avec la naissance de Jésus Christ. Jésus est la vérité de Dieu, il est le béni de Dieu qui a été envoyé pour sauver le monde des péchés d’Adam et d’Eve. Aujourd’hui est un grand jour car le Christ est venu nous montrer que Dieu nous aime et nous devons aussi nous aimer les uns des autres. Cette naissance, au-delà de l’expression de cet amour, Noël est aussi une interpellation de chacun de nous », a-t-il indiqué.

Poursuivant, Monseigneur Emmanuel Félémou a invité les Guinéens à promouvoir la paix et le vivre ensemble. « Cette naissance nous interpelle tous. Chacun doit éviter les actes de violence et promouvoir la cohésion sociale car Jésus est amour. Il faut que chacun promeut la paix en Guinée. La paix doit être cultivée dans nos familles. Pour y arriver, ça doit être dans l’éducation. La paix ne doit pas être un mot juste que nous utilisons mais il doit être dans nos actes. Nous sommes Guinéens et c’est pourquoi on a un seul drapeau, un seul hymne national, des lois qui s’appliquent à tous et la seule ethnie qui devrait être la préoccupation de tous, c’est l’ethnie guinéenne. Pas de Malinkés, ni de Peuls, Sousous ou Forestiers. Nous sommes tous Guinéens », a-t-il lancé.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

LOI SUR LES FONCTIONNAIRES DES COLLECTIVITES : le CNT recommande des « congés de paternité »

LEDJELY.COM

MAISON CENTRALE : Foniké Menguè et Ibrahima Diallo alertent…

LEDJELY.COM

Le FONIJ à la rencontre des jeunes porteurs de projets de Kankan

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : l’ancien maire conduit en prison

LEDJELY.COM

La Guinée célèbre l’an 75 de la déclaration universelle des droits de l’homme

LEDJELY.COM

MISS GUINEE : la réplique du ministère de la Culture à Johanna Barry

LEDJELY.COM
Chargement....