Ledjely.com
Accueil » Le cri de cœur de Sekou Kouroussa Condé, directeur des études à l’école de la santé communautaire de Kankan
A la une Actualités Education Haute-Guinée Santé

Le cri de cœur de Sekou Kouroussa Condé, directeur des études à l’école de la santé communautaire de Kankan

Avec près de 3 000 étudiants au compte de l’année académique 2020-2021, l’Ecole des soins de santé communautaire de Kankan est confrontée à des difficultés comme l’étroitesse des lieux qui l’abritent. Son directeur des études et des stages a rappelé la nécessité d’appuyer son institution, notamment en matière de local. Il l’a dit au cours d’un entretien avec le correspondant du Djely en Haute-Guinée.

Situé au quartier Energie dans l’enceinte même de la cour de l’hôpital régional de Kankan, le lieu qui sert de local à l’école publique des soins de santé communautaire devient de plus en plus exigu depuis quelques années. Son directeur des études lance un cri de cœur. « L’école n’existe pas et si elle existe, ce n’est que par le nom ! Elle a été créée en 1972 mais jamais son propre bâtiment n’a été construit. Le lieu qui l’abrite est une propriété de l’hôpital et notre site reste vacant. Nous sommes menacés chaque fois de libérer l’endroit par les responsables de l’hôpital. Le gouvernement, de son côté, a tenu assez de promesses mais en vain, on n’a pas de bureaux, ni de latrines encore moins nos propres salles de classe. Les étudiants se retrouvent dans des problèmes parfois au moment des cours même », a assuré Sekou Kouroussa Condé.

Pour finir, il invite le gouvernement et les personnes de bonne volonté à venir en aide à cette école pour lui donner une image enviable. « Il y a des fils et filles de Kankan qui peuvent nous aider. C’est la seule école de santé publique de la région de Kankan ! Pourquoi ne pas construire cette école hors pair ? », interroge M. Condé.

Michel Yaradouno pour Lejely.com

Articles Similaires

KANKAN : six mois sans salaire pour les contractuels du CERVAK !

LEDJELY.COM

KASSORY FOFANA : le choix de la cohérence

LEDJELY.COM

Après l’échec de son mariage forcé à 14 ans, c’est la renaissance pour F.T. grâce à l’UNICEF

LEDJELY.COM

KANKAN : Mamadi Camara reconnait avoir introduit près de 350 kilogrammes de drogue dans la ville

LEDJELY.COM

PRIMATURE : Ibrahima Kassory Fofana reconduit dans ses fonctions

LEDJELY.COM

CONAKRY : 25 enfants d’un centre d’accueil se retrouvent à la rue suite à une décision judiciaire opposants leur responsable à l’archevêché

LEDJELY.COM
Chargement....