Ledjely.com
Accueil » COYAH : fin de l’atelier d’échange entre les journalistes et l’ANAFIC sur la décentralisation et le développement local
A la uneActualitésDécentralisationMédiasPublireportage

COYAH : fin de l’atelier d’échange entre les journalistes et l’ANAFIC sur la décentralisation et le développement local

Clôture ce vendredi 25 décembre à Coyah de l’atelier de formation et d’échange avec les journalistes de médias locaux organisé par l’Agence nationale de financement des collectivités locales (ANAFIC). Sous le thème ‘’Médias, décentralisation et développement local’’, cet atelier qui avait pour objectif de créer un partenariat avec les médias et de renforcer la capacité de communication de l’ANFIC sur le terrain a réuni 25 journalistes guinéens de la presse privée et publique et des participants venus d’institutions.

Au cours de la rencontre de cinq jours, plusieurs thématiques ont été abordées, notamment la décentralisation et ses enjeux, le développement local, l’implication des acteurs de la décentralisation, le rôle et la responsabilité de chaque acteur dans le processus de la décentralisation et du développement local mais aussi  les différentes dispositions des codes de collectivités locales.

Suite au développement de ces modules, des recommandations ont été formulées par les participants à l’endroit de l’ANAFIC. Alpha Ibrahima Barry, chef section de Transfert des compétences et Patrimoine de collectivité à la Direction national de la Décentralisation énumère quelques unes d’entre elles. « Il a été recommandé que les journalistes quelle que soit la position géographique puissent assister aux différents conseils communaux pour permettre aux journalistes d’appréhender le processus de décentralisation, l’encrage de la décentralisation par les élus locaux. Ensuite, trouver des espaces de concertation au niveau des directions nationales et sectoriels pour que chacun puisse être imprégné du processus de décentralisation et du développement local. Pérenniser la formation des journalistes sur le thème ‘’Médias, décentralisation et développement local’’. Intégrer la formation des journalistes dans le programme de l’ANAFIC…», a-t-il expliqué.

Au sortir de l’atelier, les participants se disent satisfaits de la formation. Abdoul Malick Diallo en est un. « Je ne métrisais pas le concept de la décentralisation et du développement local. Tout était mélangé dans ma tête, mais à l’issue de cette formation je sais maintenant ce que tout cela signifie. Cet atelier m’a permis également de comprendre le fonctionnement de l’ANAFIC. J’ai compris que l’ANAFIC ne manipule pas l’argent destiné aux collectivités, elle sert juste de couloir de transmission de ses fonds au niveau des collectivités. Elle supervise  la réalisation des infrastructures au niveau de chaque collectivité locale », a-t-il déclaré.

Quelque 337 collectivités locales ont bénéficié de projets pilotés par l’ANAFIC depuis 2019. Certains d’entre eux continuent à être exécutés sur le terrain pour le bien des citoyens de ces localités.

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

Recrutement au ministère de la Justice : Charles Wright demande des poursuites pour contre certains candidats

LEDJELY.COM

Cameroun : Martinez Zogo, révélateur d’un régime à bout de souffle

LEDJELY.COM

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM
Chargement....