Ledjely.com
Accueil » LITTÉRATURE : « La dictée de mon âme », une solution aux problèmes des jeunes pensée par un jeune de 18 ans
A la une Actualités Jeunesse Littérature Société

LITTÉRATURE : « La dictée de mon âme », une solution aux problèmes des jeunes pensée par un jeune de 18 ans

Un livre de jeunesse écrit par un jeune de 18 ans vient de voir le jour en Guinée. La dictée de mon âme*, c’est son titre. Il s’agit d’un recueil de poésie de 100 pages éditées par Innov Editions, écrit par l’étudiant Amadou Saada Tall, 18 ans, originaire de Dinguiraye.

Dans cet ouvrage, le jeune homme qui également entrepreneur appelle la jeunesse à se lever de son torpeur, estimant qu’elle a le pouvoir de trouver des solutions aux problèmes de société dont elle fait face ; des problèmes dont lui-même tente de donner des pistes de solutions.

La dédicace de ce livre s’est déroulée dans la matinée de ce samedi 26 décembre 2020 dans la salle Malick Condé de l’Université Koffi Annan de Guinée, en présence de Gabriel Curtis, le ministre de l’Investissement et des Partenariats publics-privés, qui justifie sa présence par la maturité dont le jeune a incarné lors d’un panel, et plus tard sur les réseaux sociaux d’où il l’a invité.

Dans son intervention, Jean-Baptiste Zegbelamou, le directeur général d’Innov Éditions Guinée, a expliqué que l’avènement de sa maison d’édition vient du constat selon lequel la lecture commence à donner place aux distractions technologiques. C’est pourquoi cette maison d’édition est destinée exclusivement aux jeunes de moins de 40 ans pour lesquels elle a édité 15 livres. « J’ai été surpris lors de ma prise de contact avec lui, de réfléchir au-delà de son âge, brisant les stéréotypes, les préjugés selon lesquels la jeunesse guinéenne est paresseuse. J’ai eu de l’espoir au soir de notre rendez-vous que la relève de la littérature guinéenne est assurée », a t-il ajouté.

Parlant de son œuvre, l’auteur Amadou Saada Tall a expliqué qu’il s’est laissé emporté par cette plume il y a deux ans, alors qu’il était au lycée. « Ma plume est parfois rebelle et agressive, mais elle chante paix, amour et espoir. Elle symbolise cette bouillante envie de la jeunesse d’aujourd’hui de se démarquer. Cette jeunesse qui se veut maintenant au centre des décisions la concernant et concernant l’avenir de notre nation commune. Cette jeunesse qui n’attendra ni l’État, ni les autres pour se former, s’épanouir et réussir, mais qui voudrait quand même bénéficier du minimum de la part de ‘Monsieur État’. Cette plume, c’est la main du scribe que je suis, celle qui écrit sous la dictée de mon âme. Cette âme qui comme celle de plusieurs autres jeunes essaie de trouver la voie, essaie de hausser le ton et de dire ce qu’elle pense, ce qu’elle vit et ce à quoi elle aspire. Cette âme, elle vous parle sans langue de bois. Et, dans vos esprits, elle voudrait que vous la voyiez comme une solution, au lieu qu’elle soit un problème »

De son côté, Facely 2 Mara, le président de l’Association des écrivains de Guinée, a appelé les uns et les autres à se mettre à l’écriture, gage selon lui d’héritage. « Nous avons droit depuis quelques temps à une série de dédicaces des œuvres d’auteurs guinéens. L’Association des écrivains de Guinée ne peut que s’en réjouir, pour la simple raison que ces dédicaces sont l’expression assumée de la fécondité des écrivains guinéens. Que tous et toutes en soient félicités, auteurs et éditeurs », a t-il indiqué.

Hawa Bah


*Le livre « La dictée de mon âme » est vendu à 100 000 francs guinéens.

Articles Similaires

ENNUIS JUDICIAIRES DE MOHAMED TOURÉ AUX ÉTATS-UNIS : Oyé Béavogui du PDG-RDA fustige « l’indifférence » de l’État guinéen

LEDJELY.COM

En 2020, la protection civile guinéenne a fait près de 7 000 interventions à travers le pays

LEDJELY.COM

DÉLINQUANCE JUVÉNILE : les conseils de Kiridi Bangoura pour les jeunes de Manéah

LEDJELY.COM

KANKAN : réactions croisées de citoyens après la reconduction de Kassory Fofana à la Primature

LEDJELY.COM

VENTE DE DOMAINES DE L’ETAT A COYAH : les mises en garde du député Abdoulaye Bernard Keita

LEDJELY.COM

KANKAN : six mois sans salaire pour les contractuels du CERVAK !

LEDJELY.COM
Chargement....