Ledjely.com
Accueil » 5E ÉDITION DU FRISTIVAL : les organisateurs annoncent les couleurs
A la uneActualitésBasse-GuinéeCultureJeunesseSociété

5E ÉDITION DU FRISTIVAL : les organisateurs annoncent les couleurs

La cinquième édition du Festival de Fria, dénommé “Fristival”, se tient du 26 au 29 décembre 2020 dans la Cité de l’alumine, au stade Konko Sylla dans la commune urbaine. L’annonce a été faite ce samedi 26 décembre par ses organisateurs au cours d’une conférence de presse animée dans la ville de Fria en présence du maire de la commune urbaine.

Le Fristival est un événement culturel organisé chaque fin d’année, depuis décembre 2016, par l’ONG Fria relève toi. Son objectif est de faire vivre aux populations de Fria des soirées de concerts et de spectacles avec la crème de la musique guinéenne, des artistes comédiens, des humoristes, des danseurs, des stylistes et offrir des cadeaux aux enfants de la ville.

Au-delà des activités programmées comme la foire, les ateliers de formation, des spectacles, l’une des particularités de cette 5é édition, c’est l’introduction dans le programme du sport et d’un concours d’épellation pour les élèves du primaire.

Prenant la parole, le maire de la commune urbaine de Fria, Elhadj Lansana Boffa Camara, a rappelé les moments durs que les populations de Fria ont traversé pendant l’arrêt des activités dans l’usine d’alumine de la ville et l’arrivée du Fristival qui a redonné le sourire à la population locale qui avait commencé à perdre l’espoir. « A l’époque, Fria était dans les profondeurs abyssales de son économie ! Nos mamans et sœurs ont pris des paniers de glaces pour aller vers Tanénè pour vendre afin de subvenir [aux besoins de leurs familles]. C’était des moments douloureux, mais fort heureusement Dieu nous a donné Macka [le principal organisateur du festival] avec son équipe qui sont venus. Ils nous ont créés le festival pour oublier la douleur que nous ressentions à l’époque et que Fria renaissance de ses cendres », a-t-il rappelé.

Et Mohamed Aboubacar Camara, le directeur préfectoral de la Jeunesse de Fria, de renchérir : « Ce festival est venu à un moment où, il faut le rappeler, cette ville avait des difficultés. Initier cette activité pour appuyer la résilience de la population, vraiment ceci est une belle initiative qui est ailleurs au bénéfice de notre jeunesse et de notre population ».

Parmi les artistes qui doivent prester pendant l’édition de cette année, figure l’artiste Moustapha Camara “Mousto”: « Ma participation aujourd’hui à cet évènement, je ne suis pas venu en tant que artiste, pas en tant que vedette, mais plutôt en tant que frère pour accompagner mon frère Macka et ses collaborateurs. En tout cas, je suis venu avec pas mal de surprises pour la jeunesse de Fria », a déclaré le chanteur en conférence de presse.

Selon Macka Traoré, son initiateur, le FRISTIVAL est actuellement le plus grand festival de la Guinée et l’un des meilleurs en Afrique de l’Ouest. « Il n’y a aucun festival en Afrique de l’Ouest qui reçoit plus de 100 000 personnes. On est à la 5e édition, mais sans aucune démagogie, on est les meilleurs pour le moment », s’est-il vanté.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM
Chargement....