Ledjely.com
Accueil » MARCHÉ MADINA : deux magasins de friperie réduits en cendre dans un incendie
A la une Actualités Faits-divers Société

MARCHÉ MADINA : deux magasins de friperie réduits en cendre dans un incendie

Deux magasins remplis de ballots de friperie sont partis en fumée dans un incendie survenu au marché de Madina précisément au secteur Avaria, la nuit dernière. Si aucune perte en vie humaine n’est à déplorer, les dégâts matériels sont cependant importants. C’est un court-circuit qui serait à l’origine de cet incendie.

Selon les informations reçues auprès d’un gardien du marché, c’est aux environs de 2H du matin qu’il a aperçu les flammes au niveau des poteaux électriques situés tout près des deux magasins ; et en quelques minutes, les deux magasins ont pris feu. L’incendie s’est poursuivi jusqu’au petit matin.

Après avoir été alertés, les sapeurs-pompiers se sont rendus sur les lieux pour tenter d’éteindre le feu et réduire ainsi les dégâts. Mais jusqu’à ce matin, ces derniers se battaient contre les flammes, mobilisant au total 6 camions de citerne et des dizaines d’agents.

Interrogé sur les causes de cet incendie, Mamoudou Souaré, l’administrateur général du marché Avaria explique : « Vers 5H du matin, j’ai été informé par un de mes agents de sécurité qu’il y a eu incendie dans notre marché et que deux magasins sont atteints. C’est ainsi que je suis venu sur les lieux à 7H. Le ministre de la Sécurité nous a trouvé ici. Mais j’ai demandé la cause de l’incendie, on m’a dit qu’il y a eu des flammes à partir des poteaux électriques et c’est ainsi que les magasins ont pris feu ».

Alhassane Fofana est propriétaire de l’un des magasins calcinés. « J’ai été appelé à 3H du matin pour m’informer que notre magasin a pris feu et à 6h déjà j’étais là. Et arrivée, on a trouvé que tout a été consumé par les flammes.  Selon les témoins, c’est un court-circuit qui serait à l’origine du sinistre. Mais on attend  les résultats de l’enquête. Ce sont trois conteneurs de fripes qui étaient dans ces magasins et qui s’élèvent à des millions de francs guinéens. Je ne peux pas estimé le montant exact en ce moment », a-t-il indiqué.

Balla Yombouno

Articles Similaires

La date de l’ouverture du procès des massacres du 28 septembre « sera connue le 6 septembre prochain »

LEDJELY.COM

CHAN 2023 : voici la liste du Syli local pour les éliminatoires du second tour

LEDJELY.COM

FNDC et Cie : quand le souci de l’intérêt collectif semble conduire les actes de quelques-uns

LEDJELY.COM

« Nous avons l’impression que les agents qui agissent sur le terrain avaient cette liberté d’utiliser les armes à feu », déplore Alseny Sall de l’OGDH

LEDJELY.COM

URGENT : Me Ismaël Konaté présente ses excuses au barreau de Guinée

LEDJELY.COM

MINES : Yakhouba Kourouma donne les contours du prix de référence pour la vente de la bauxite en Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....