Ledjely.com
Accueil » PROMESSES D’ALPHA CONDE : le député Baadiko attend des actes
A la une Actualités Guinée Politique

PROMESSES D’ALPHA CONDE : le député Baadiko attend des actes

Outre le fait de sa gouvernance un bilan plutôt reluisant au titre de l’année 2020, le discours de Nouvel an que le président Alpha Condé a servi ce 31 décembre comportait aussi quelques engagements. Des promesses touchant aussi bien à des actions à réaliser qu’à une attitude à promouvoir au sein de sa gouvernance. Pour ce qui est du volet des actions, le chef de l’Etat a nommément mentionné les routes (comprenant les pistes rurales), la fourniture de l’eau, le renforcement de l’agrobusiness et une politique de promotion de jeunes et femmes entrepreneurs. Mais ces actions seront sous-tendues par une nouvelle doctrine déclinée dans le fameux slogan « Gouverner autrement ». Un nouveau concept dont il compte prochainement dévoiler les principaux contours. Mais en attendant, il associe à ce dernier la lutte contre la corruption, le clientélisme et le copinage et l’instauration du respect de l’Etat et des institutions. Par ailleurs, Alpha Condé assure qu’il n’a pas « été élu pour servir la cause d’une élite, mais pour répondre aux aspirations légitimes du peuple de Guinée qui se résument à une gouvernance plus équitable, judicieuse et vertueuse ».

Invité à réagir à ces annonces, le député Mamadou Baadiko Bah estime qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil. En termes d’annonces et de promesses, c’est déjà entendu, dit-il. S’il veut se distinguer de ces deux précédents mandats, suggère le leader de l’UFD, Alpha Condé doit maintenant traduire tout cela dans les actes.

D’ores et déjà, sur l’engagement du chef de l’Etat à être davantage un président du peuple qu’un représentant de l’élite, le député n’est pas loin de penser que ce pan du discours de Nouvel an du président de la République renvoie à du populisme. En tout cas, il pense que le président Alpha Condé a jusqu’ici davantage servi l’élite. Pour s’en convaincre, il invite juste à se référer à certaines images de la célébration du réveillon. « On voit les nouveaux riches qui s’éclatent dans un hôtel, pendant que le peuple, lui, trime », dénonce-t-il. En conséquence, lâche-t-il : « On attend des actes et non ces proclamations qu’on nous sert depuis dix ans ».

De fait, le député compare la gouvernance du président Alpha Condé à une marmite qui, elle-même, est sale. Mais que le chef de l’Etat, qui est bien entendu l’utilisateur de cette marmite, se bornerait juste à chaque occasion, de se débarrasser de l’eau sale que contient le récipient, sans se préoccuper de nettoyer la marmite elle-même. Il se trouve, selon le leader de l’UFD, que même si le président de la République remplit la jarre d’une nouvelle eau propre, le récipient lui-même étant sale, l’eau ne gardera pas longtemps sa propreté.

Et même, le chef de l’Etat voudrait assainir la jarre elle-même, Mamadou Baadiko Bah dit émettre « énormément de doute sur sa capacité à affronter son propre camp« . De même, dit-il, « On est curieux de voir comment il va appliquer le « gouverner autrement », alors qu’il continue à s’entourer de ceux qui l’ont aidé à consolider le système ».

Au-delà des questions de gouvernance, le député dit attendre des actes du président de la République sur le terrain de la « fracture communautaire qui est béante ». « Ce sont les actes concrets qui vont compter », insiste-t-il.

Ledjely.com

Articles Similaires

DROITS DE L’HOMME EN GUINÉE : quel bilan, un an après l’apparition du Covid-19 ?

LEDJELY.COM

COVID-19 : la Guinée reçoit un lot important de vaccins du dispositif COVAX

LEDJELY.COM

FNDC : Sekou Koundouno se prononce sur les condamnations à N’zérékoré

LEDJELY.COM

GUINEE : les députés veulent se saisir de la problématique du loyer

LEDJELY.COM

L’argent réveille la ‘’bête’’ chez Mamadou Sylla

LEDJELY.COM

M’bany Sidibé : « Ce que Joe Bebeto doit comprendre sur les prix… »

LEDJELY.COM
Chargement....