Ledjely.com
Accueil » KANKAN : les défis de l’année 2021 pour la région, selon le gouverneur Sadou Keita
A la une Haute-Guinée Politique Société

KANKAN : les défis de l’année 2021 pour la région, selon le gouverneur Sadou Keita

L’année 2020 qui vient de s’écouler fut marquée par des manifestations contre les délestages électriques tant dans la commune urbaine de Kankan que dans d’autres préfectures de la région, et des troubles sociaux liés aux élections (législatives et présidentielle) et au référendum, organisés dan le pays. Ces événements ont contribué à la fragilisation du tissu social et causé des dégâts matériels dans ces villes.

Interrogé sur ces différents problèmes par Ledjely.com, le gouverneur Sadou Keita croit que plusieurs situations pourraient trouver une ébauche de solution en 2021 et dans les années à venir.

Arrivé à la tête de la région il y a pratiquement six mois, Sadou Keita a dû faire face à plusieurs problèmes comme les conflits domaniaux, de mares, des manifestations anti-délestages et des troubles politiques dans la région de Kankan. Avec l’accompagnement des sages et de certains acteurs politiques ainsi que de la société civile, ces préoccupations sont plus ou moins résolues pour le moment et un calme (précaire) est constaté dans presque toute la région, comme d’ailleurs dans le reste du pays.

Selon le premier responsable de la région administrative de Kankan, l’année qui vient de commencer connaîtra le début de plusieurs initiatives pour les citoyens. « Nous nous évertuerons pour diminuer drastiquement le nombre de conflits miniers et domaniaux dans notre région. Vous savez, cette région est potentiellement riche et sert presque la sous-région. Et nous continuerons à jouer le rôle de l’État auprès des citoyens en étant sincères avec eux. Nous allons dire à tout le monde que la terre appartient à l’État et c’est lui qui redistribue aux particuliers, selon les besoins », a annoncé Sadou Keita.

Parlant du problème d’électricité, le gouverneur de la région de Kankan espère qu’avec le projet d’interconnexion et la construction des barrages hydroélectriques à Kankan et Kerouane dont les travaux pourraient reprendre bientôt, qu’il serait bientôt un lointain souvenir.

Sur la question de l’insécurité qui a fait notamment des victimes à Kankan et à Siguiri, des mesures non des moindres pourraient être prises pour mettre hors d’état de nuire ces malfrats. « Nous n’allons pas tolérer les malfaiteurs et fauteurs de sommeil de nos paisible citoyens. Le recrutement de nouveaux agents va aussi nous appuyer dans cette farouche lutte, car le ratio n’est pas encore respecté dans notre pays », a-t-il ajouté.

Pour finir, Sadou Keita invite les citoyens de la région « à œuvrer ensemble pour le bonheur de tous car, rappelle-t-il, au-delà de nos considérations politiques, la Guinée doit être notre priorité ».

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com 

Articles Similaires

PRIX DU PAIN : Cellou Dalein Diallo remet le gouvernement à sa place

LEDJELY.COM

RÉPRESSION À KOUROUSSA : le FNDC dénonce le « terrorisme d’État » contre les populations

LEDJELY.COM

KOUROUSSA: « Mon domicile, c’est comme un champ », le maire fait le bilan

LEDJELY.COM

FEGUIFOOT : de nouveaux soucis pour Antonio Souaré

LEDJELY.COM

ILES DE TRISTAO : la saliculture, une activité prisée par les femmes de Katchek

LEDJELY.COM

CONAKRY : un incendie ravage deux commerces à Kaporo-Marché

LEDJELY.COM
Chargement....