Ledjely.com
Accueil » PRÉSUMÉ DÉTOURNEMENT À DINGUIRAYE : « Notre silence s’explique par les résultats obtenus… »
A la une Actualités Haute-Guinée Société

PRÉSUMÉ DÉTOURNEMENT À DINGUIRAYE : « Notre silence s’explique par les résultats obtenus… »

Située à cheval entre la Moyenne et la Haute-Guinée profonde, la préfecture de Dinguiraye est confrontée à plusieurs défis en terme de développement. Au début du mois de décembre dernier, les jeunes de cette localité avaient investi les rues de la commune urbaine pour exiger de meilleures conditions et des informations claires autour de la destination d’une dizaine de milliards débloqués par le Fonds de développement économique local (FODEL).

Après une journée émaillée de troubles, c’est un silence total qui règnent dans la ville tant de la part des jeunes que des autorités locales. L’affaire concernant le présumé détournement de cet argent dont le montant s’élèverait à douze milliards dans laquelle le préfet de Dinguiraye est cité, est-elle classée ou réglée ?

A en croire à un leader de la jeunesse de la ville contacté par Ledjely.com, cela s’explique par les résultats obtenus à l’issue de la journée de protestation mais aussi le travail en cours.

« Les gens vont dire que nos revendications sont terminées. Et pourtant, ce n’est pas le cas. Nous faisons d’autres démarches. Nous cherchons surtout à fédérer la jeunesse autour d’un seul idéal, nous voulons mettre en place un comité préfectoral de la jeunesse afin de mener le combat ensemble. Nous avons déjà commencé à mettre les antennes au niveau des quartiers ; ensuite suivront dans les districts, les sous-préfectures jusqu’à la préfecture. Ce comité, une fois mis en place, veillera de près à l’exécution des revendications de la couche juvénile », a-t-il expliqué.

Parlant de la principale revendication qui concerne « l’opacité du préfet sur les fonds alloués à la collectivité par le FODEL », notre source assure que la manifestation a permis d’obtenir gain de cause. « Aujourd’hui, la totalité de la somme s’élevant à 12 milliards est disponible dans une banque à Faranah avec toute la certitude. Nous avions fait voyager le président du Fodel qui est revenu avec les dossiers certifiant l’existence du fonds. Les maires se sont rendus à Kankan pour l’ouverture des comptes bancaires, il y a eu une session budgétaire ; et plusieurs projets de jeunes ont été financés et les associations ayant soumis à l’offre pourraient être en possession de leur dû », a-t-il ajouté.

« Si dans une commission composée des représentants de toutes les couches sociales, ce n’est que le préfet qui est signataire, avec des comptes-rendus des élus locaux, nous nous sommes dits que la gestion n’est pas claire. Et c’est ce que nous avions dénoncée », a déclaré notre interlocuteur par rapport aux accusations de détournement lancées contre le préfet Mamadou Lamarana Diallo.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

ENNUIS JUDICIAIRES DE MOHAMED TOURÉ AUX ÉTATS-UNIS : Oyé Béavogui du PDG-RDA fustige « l’indifférence » de l’État guinéen

LEDJELY.COM

En 2020, la protection civile guinéenne a fait près de 7 000 interventions à travers le pays

LEDJELY.COM

DÉLINQUANCE JUVÉNILE : les conseils de Kiridi Bangoura pour les jeunes de Manéah

LEDJELY.COM

KANKAN : réactions croisées de citoyens après la reconduction de Kassory Fofana à la Primature

LEDJELY.COM

VENTE DE DOMAINES DE L’ETAT A COYAH : les mises en garde du député Abdoulaye Bernard Keita

LEDJELY.COM

KANKAN : six mois sans salaire pour les contractuels du CERVAK !

LEDJELY.COM
Chargement....