Ledjely.com

Accueil » Au tribunal, Foniké Mengué réaffirme son opposition au troisième mandat du président Alpha Condé
A la une Actualités Justice Politique

Au tribunal, Foniké Mengué réaffirme son opposition au troisième mandat du président Alpha Condé

Le procès du militant et activiste prodémocratie Oumar Sylla, alias Foniké Mangué, responsable des antennes du FNDC, s’est ouvert ce lundi 11 janvier 2021 au Tribunal de première instance de Mafanco, en banlieue de Conakry. Au cours de sa première comparution, Foniké Mangué a plaidé non coupable des accusations portées à son encontre, ses avocats ont ajouté de leur côté que le dossier judiciaire pour lequel l’opposant au régime du président Alpha Condé est est poursuivi était vide avant de demander sa relaxe pure et simple. Le procureur, lui, a requis un an d’emprisonnement ferme contre lui.

Devant les juges, l’opposant au troisième mandat d’Alpha Condé a expliqué comment il a été arrêté en septembre dernier. « J’ai été arrêté le 29 septembre 2020 par des policiers à Gbessia. J’étais sur une moto. J’ai été kidnappé par des policiers. Un groupe était en civil et l’autre en tenue. Je peux dire que j’ai été victime de tentative de meurtre. Parce qu’on m’a kidnappé manu-militari. On m’a fait tomber de la moto. On m’a brutalisé. Je suis une victime. Normalement, c’est moi qui dois porter plainte contre les agents qui m’ont arrêté. Lorsqu’on m’a kidnappé, un agent a appelé son supérieur. Celui-ci lui a demandé si j’étais avec des gens, l’agent lui a dit non que j’étais à moto, son supérieur lui a dit de tout faire pour me prendre en photo avec des gens. Finalement, on m’a envoyé à la DPJ… », a-t-il expliqué à la barre.

Avant de retourner en prison, il a réaffirmé sa détermination à se battre contre le troisième mandat d’Alpha Condé. « Vous savez tous que le peuple de Guinée est contre le troisième mandat du président Alpha Condé. Son mandat de trop. Donc, dans ce sens, nous allons continuer, nous allons le contrer techniquement et stratégiquement, montrer à Alpha Condé que le peuple est contre son mandat de trop, puisqu’il ne peut pas confisquer le pouvoir qui appartient au peuple et en faire une chose personnelle. Nous ferons tout pour mettre en déroute tout ce qu’il met en place pour continuer à être au pouvoir. [Le président Alpha Condé] doit savoir que le FNDC est là, que le peuple de Guinée est là. Donc, on fera tout pour lutter contre son troisième mandat », a souligné Foniké Mengué.

Après les débats, le procès a été renvoyé au jeudi 14 janvier 2021 pour le délibéré. L’activiste est poursuivi pour des faits d’attroupement non autorisés et troubles à l’ordre public. Il est en prison depuis son arrestation. Ce procès s’est ouvert après de semaines de grève de la faim.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Consultations: Massoud Barry revient sur ses échanges avec le colonel Doumbouya  

Ledjely.com

POLITIQUE : Aliou Bah du MODEL, dans le gouvernement de transition ?

Ledjely.com

FAUSSE COUCHE : cette douleur atroce que les victimes endurent en silence

LEDJELY.COM

TRANSITION : Alassane Ouattara et Nana Akufo Addo débarquent à Conakry

LEDJELY.COM

Kankan : Le corps sans vie d’un enfant retrouvé dans la commune urbaine

Ledjely.com

TRANSITION : depuis les USA, Alpha Sila Bah (PGRP) réagit et fait des recommandations au CNRD

LEDJELY.COM
Chargement....