Ledjely.com
Accueil » FORECARIAH : Plan international Guinée signe une convention de collaboration avec les communautés de Moussaya
A la une Actualités Basse-Guinée Publireportage Société

FORECARIAH : Plan international Guinée signe une convention de collaboration avec les communautés de Moussaya

Plan international Guinée a procédé ce jeudi 14 janvier 2021 à la signature d’une convention de collaboration avec la population de la sous-préfecture de Moussaya, située à 35 kilomètres de Forécariah. La signature a été faite en présence des autorités locales, y compris les présidents des différents districts composant cette sous-préfecture.

Le but de cette convention de collaboration est de travailler avec les communautés de Moussaya sur les questions de promotion et de protection des droits et de bien-être des enfants et plus particulièrement les filles, surtout celles qui sont exclues ou marginalisées par la société.

Yaya Diallo, le directeur de la zone d’impact et d’influence de programme de Plan international Guinée au littoral, basé à Coyah, explique les activités sur lesquelles sera axée la collaboration entre son organisation et la communauté de Moussaya. « Nous travaillons sur la base d’une analyse de situation des droits de l’enfant. Si cette analyse montre qu’il y a besoin de construire des infrastructures dans cette commune rurale, nous allons le faire. Ces constructions, actuellement, ne sont pas supportées par les fonds de parrainage, c’est-à-dire nous allons identifier des enfants ici qui auront des parrains qui vont soutenir le développement de la communauté. Ces fonds ne serviront pas à construire des infrastructures mais plutôt ils seront engagés pour défendre les droits des enfants par exemple sur les questions de la mutilation génitale féminine, le mariage précoce, la violence faite sur les enfants et la violence conjugale, etc. Nous construisons les infrastructures sur des financements obtenus à travers les bailleurs de fond des projets qu’on initie avec les communautés, qu’on soumet à des partenaires qui financent. Sur la base de cela, nous pouvons construire des écoles, des centres de santé, des points d’eau…», a-t-il expliqué.

Pour la directrice des programmes et influence à Plan international Guinée, aucune communauté ne peut être développée sans la participation de sa population. « Il faut bâtir des partenariats gagnant gagnant avec les communautés pour les impliquer de plus ; question de pérenniser les actions parce qu’on ne peut pas être à Moussaya ou partout où toutes les communautés présentent le projet. Mais il faut travailler ensemble avec eux, leur renforcer les capacités, pour qu’ils comprennent eux-mêmes les programmes que nous voulons développer ensemble, évidemment, avec le gouvernement. Il faut être en partenariat avec les communautés pour qu’elles participent activement au développement de leur propre localité, surtout  les questions d’enfants qui est notre centre d’intervention », a insisté Finda Ifono.

Mariama Ciré Diallo, depuis Moussaya (Forécariah) pour Ledjely.com

Articles Similaires

Séminaire gouvernemental : le premier ministre, Mohamed Béavogui, lance les travaux

Ledjely.com

Guinée : une importante quantité de chanvre indien saisie à Coyah et à Matoto

Ledjely.com

GUINEE : installation des membres de la Cour de Répression des Infractions Economique et Financières

Ledjely.com

CRIEF: le premier ministre, Mohamed Béavogui, exprime ses attentes

Ledjely.com

DÉTOURNEMENTS DE DERNIERS PUBLICS : Charles Wright dévoile la liste des dossiers susceptibles de poursuite judiciaire

LEDJELY.COM

KANKAN : plusieurs cases et leurs contenus réduits en cendres

Ledjely.com
Chargement....