Ledjely.com
Accueil » KANKAN : sept cas de viol référés en 2020 au tribunal de première instance
A la une Actualités Haute-Guinée Justice Société

KANKAN : sept cas de viol référés en 2020 au tribunal de première instance

Le phénomène de viols a pris des proportions très inquiétantes en 2020 dans la région de Kankan. A la direction régionale de l’Action sociale, treize cas de viols ont été signalés dont sept référés au Tribunal de première instance de Kankan. L’information nous a été confiée ce lundi par le chargé des questions de l’Enfance à l’inspection régionale de l’Action sociale, au cours d’un entretien avec le correspondant du Djely en Haute-Guinée.

Si les responsables locaux disent ne pas être en possession des tous les chiffres des cas de viols survenus dans la région, à cause des règlements souvent à l’amiable, Mohamed Keita parle des cas qui leur ont été signalés au cours de l’année écoulée. « Treize cas viols ont été signalés à notre niveau dont un collectif. La plupart surviennent quand les fillettes sont seules et généralement avec des gens qui sont proches de leurs familles. Mais, ce chiffre est loin d’être représentatif de la réalité du phénomène dans la ville, il peut y avoir plus de cas de viols. Et les informations de ces cas ne nous arrivent jamais, les familles et les chefs de quartiers  les gèrent à l’amiable. Ce qui pousse d’autres candidats à se livrer au viol », a-t-il expliqué.

Faisant une comparaison entre 2019 et 2020, M. Keita a indiqué : « On a eu près d’une vingtaine de cas en 2019, ce qu’on n’a pas atteint en 2020. Mais ces chiffres sont sans doute en deçà de la réalité du phénomène. Cela peut s’expliquer par la rétention des informations au niveau des familles et quartiers et le temps pris pour rendre justice. Une situation qui, selon lui, décourage d’autres personnes à venir signaler leurs cas au niveau des services compétents de l’État ».

Parlant des procédures en cours, Mohamed Keita a martelé : « Sept cas sont déférés vers le Tribunal de première instance de Kankan pour jugement. Nous veillerons de près à ce que tous ces dossiers aillent jusqu’au bout pour que les coupables soient punis à la hauteur de leur forfaiture ».

Pour finir, il a invité les services compétents et les citoyens à s’investir davantage dans la dénonciation des cas de viols afin de décourager les potentiels violeurs…

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

FISCALITÉ DU SECTEUR INFORMEL : Kiridi Bangoura inaugure le Centre de gestion agréé de Dixinn

LEDJELY.COM

COTE D’IVOIRE : une rencontre, une comédie

LEDJELY.COM

CONAKRY : des inondations dans plusieurs quartiers suite à des pluies diluviennes

LEDJELY.COM

NONGO : un bar très connu sommé d’arrêter toute activité

LEDJELY.COM

Foniké Menguè retourne en prison, après son évacuation sanitaire à Ignace Deen

LEDJELY.COM

CLIMAT : l’ambassadeur de la Grande-Bretagne en Guinée échange avec des journalistes sur la COP26

LEDJELY.COM
Chargement....