Ledjely.com
Accueil » THIERNO SAIDOU DIAKITÉ : « J’approuve et j’apprécie à sa juste valeur » le détachement du secteur des Sports de celui de la Culture et du Patrimoine historique
A la une Actualités Guinée Interview Politique Sports

THIERNO SAIDOU DIAKITÉ : « J’approuve et j’apprécie à sa juste valeur » le détachement du secteur des Sports de celui de la Culture et du Patrimoine historique

L’ossature de la structure du gouvernement du président Alpha Condé de son troisième mandat est désormais connue, en attendant la liste de ses membres. Composée de 36 ministères et un secrétariat général, elle est jugée pléthorique par beaucoup d’observateurs. Cependant certains d’entre eux saluent le détachement du secteur des Sports de celui de la Culture et du Patrimoine historique. C’est le cas de Thierno Saïdou Diakité, consultant sportif et membre de la commission communication du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) 2025. Il l’a dit dans cette interview téléphonique qu’il a accordée au Djely.

Ledjely.com : Pour commencer, qu’elle est votre réaction par rapport à la structure du prochain gouvernement ?

Thierno Saïdou Diakité : Ma première réaction c’est que je déplore le nombre pléthorique de ministères parce-que nous sommes un pays en voie de développement, il faut qu’on rationnalise les dépenses improductives. C’est une charge pour le budget national, un gouvernement avec 36 départements. On aurait pu aller au moins à 20 ou 25. Ma deuxième remarque est que le département des Sports devient un département autonome. Il est détaché du secteur de la culture et du patrimoine historique. C’est une très bonne chose, parce que c’est une situation qu’on a toujours souhaitée. Le secteur du sport ne bénéficie pas encore de l’appui et de l’accompagnement de l’Etat. Je pense que, étant maintenant un secteur autonome, il y aura beaucoup plus d’investissements en matières d’infrastructures sportives, et l’accompagnement des fédérations sportives nationales (une trentaine) sera beaucoup plus marqué. Donc c’est une situation que j’approuve et j’apprécie à sa juste valeur.

Vous jugez le nombre de ministères pléthorique, et approuvez en même temps la création du ministère des sports. Cela n’est-il pas contradictoire ?

Non, il y a certains départements qui auraient pu être fusionnés, il y a des secteurs dans la structure qui auraient pu être rattachés pour réduire le nombre de ministères (comme on l’a fait avec l’agriculture et l’élevage, ndlr). Mais le détachement du ministère des Sports se justifie et c’était un impératif, Parce que figurez vous que jusqu’à présent, le domaine du sport ne bénéficie pas d’un appui marquant du gouvernement. Il n’y a pratiquement pas d’infrastructures sportives, il faut des ressources pour les réaliser, car cela relève uniquement de la responsabilité de l’État, et non des privés. Ensuite il y a les fédérations nationales, près d’une trentaine, qui doivent bénéficier d’un accompagnement ou d’un fond autonome de l’Etat. Et donc je pense que cette restructuration va profiter à la promotion du sport en général.

Ne pensez vous pas que tout ceci dépendra de la personne qui va gérer le département ?

Absolument, Il faut que le locataire de ce département soit quelqu’un qui a une vision, une approche, et qui puisse concevoir et élaborer des programmes qui répondent aux besoins de la promotion du secteur.

Vous pensez à qui par exemple ?

Je suis un citoyen. Je souhaite simplement que le prochain locataire du département des Sports, soit quelqu’un qui va s’investir pour la promotion de la discipline. Il y a 12 millions d’habitants, donc c’est à la discrétion du chef de l’État et du premier ministre. Je souhaite simplement qu’il y ait quelqu’un qui puisse répondre à nos attentes.

Pourquoi pas vous ?

On peut servir le pays sans être ministre. Moi je m’investis pour la cause du sport en tant que citoyen, c’est une contribution citoyenne. Il revient aux décideurs de choisir le compatriote qu’ils estiment apte à répondre aux exigences, aux impératifs, au profil du département.

Hawa Bah

Articles Similaires

COVID-19 : le vaccin Covax en terre africaine !

LEDJELY.COM

SIDYA TOURÉ A ALPHA CONDÉ : « La présidence n’est pas un centre d’apprentissage »

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE VIRUS EBOLA : la France fait un don à la Guinée

LEDJELY.COM

ME SALIFOU BEAVOGUI : « Tous les opposants [en prison] sont malades »

LEDJELY.COM

Après plusieurs reports, la nuit de la Guinée reprend…

LEDJELY.COM

FARANAH : ce que l’on sait de la manifestation de ce mercredi dans la commune urbaine

LEDJELY.COM
Chargement....