Ledjely.com
Accueil » REFILA : ouverture à Conakry d’un atelier sur les marchés de l’ananas
Actualités Agriculture Industries

REFILA : ouverture à Conakry d’un atelier sur les marchés de l’ananas

Ouverture ce mercredi  20 janvier 2021 à Conakry  des travaux de l’atelier de restitution d’études de marchés pour l’ananas (Europe, Maroc,  Mali, Gambie  et Sénégal), mais aussi de l’élaboration d’une stratégie/plan d’actions pour le développement commercial de l’ananas de Guinée sur le marché sénégalais. Un projet financé par l’Union européenne et exécutée par l’Organisation des Nations-Unies pour le développement industriel (ONUDI). La cérémonie a été présidée par le Gouvernement à travers le Secrétaire Général du ministère de l’Industrie et des PME, M. Alseny Sylla et le secrétaire général du ministère de l’Agriculture Dr Famoi Beavogui

En effet, depuis 2018 lors de la formulation du REFILA, un cadre de concertation animé par les acteurs clés concernés (ministère, BES/Primature, DUE ONUDI, ENABEL, FEPAF-BG, SENOFED) a été mis en place pour assurer une coordination des interventions autour de la relance de la filière ananas, en l’occurrence les deux initiatives d’envergure que sont le REFILA et le projet l’Entreprenariat rural d’ENABEL.

Le projet de Relance de la filière ananas (REFILA) est un volet national pour la Guinée du programme de compétitivité de l’Afrique de  l’Ouest. Il porte de façon spécifique sur le renforcement de la chaîne de valeur ananas en vue d’en résoudre des contraintes et valoriser des opportunités. En plus, le projet vise plus largement l’amélioration des capacités commerciales de la Guinée en adressant des défis liés à l’infrastructure des normes et qualité, ainsi qu’à l’environnement des affaires.

Pour assurer une meilleure synergie des interventions et une optimisation des efforts déployés en vue de relancer la filière ananas en Guinée,  les projets Enabel et REFILA ont décidé de présenter conjointement les résultats des études de marchés réalisés dans les pays ciblés pour sa commercialisation.

Ainsi, une méthodologie pour la sélection et l’analyse des marchés ciblés pour les exportations d’ananas de Guinée a été réalisée faisant suite à l’organisation d’une réunion consultative multi acteurs composée de l’ONUDI, ENABEL, FEPAF, ministère de l’Investissement et des Partenariats public-privé, ministère de l’Agriculture et les représentants du secteur privé pour valider les marchés cibles pour les études d’opportunités de marché aboutissant au choix des marchés européens, du Maroc, de la Gambie et du Mali.

En réponse à la demande des acteurs de la filière ananas d’accroître leur présence sur le marché du Sénégal, Enabel a mobilisé le bureau Salva Terra pour collecter et analyser les informations pertinentes sur le marché et faciliter l’élaboration d’une stratégie à moyen terme et un plan d’action.

Les études portant sur ces différents marchés se sont déroulées de novembre 2020 en janvier 2021 pour l’Europe, le Maroc, la Gambie et le Mali ; et en décembre 2020 – janvier  2021 pour le Sénégal.

 L’atelier a pour objectif de partager et de valider avec les acteurs direct et indirect de la filière ananas de Guinée, les données et conclusions clés issues des études de cinq marchés retenus à la suite d’un processus participatif. Il a été conjointement organisé par le Projet de REFILA, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’ONUDI, et le projet Entrepreneuriat Agricole d’Enabel. Les travaux qui dureront deux jours sont animés par le Centre de Commerce International (ITC) et le Bureau Salva Terra, qui ont réalisé ces études.

Ansoumane Béreté, le représentant pays de l’ONUDI pour la Guinée a avant tout rappelé qu’il s’agit d’un projet de compétitivité de l’Afrique de l’Ouest qui a des déclinaisons nationales. « Pour la Guinée, la déclinaison nationale, c’est de contribuer à la relance de la filière ananas au niveau de la Guinée. Donc, appuyer la chaine de valeur de la production jusqu’à l’action au marché, en passant par la transformation.  C’est un projet qui est financé par l’Union européenne et le rôle de l’ONUDI, c’est de mettre en œuvre le projet en rapport avec d’autres partenaires techniques (…) Nous avons un rôle d’assistance technique de coordination du programme et donc d’exécution », a-t-il expliqué.

Alseny Sylla, le secrétaire général du ministère de l’Industrie, des Petites et Moyennes entreprises qui a présidé l’ouverture des travaux, s’est dit satisfait des différentes présentations faites en terme de production mondiale, d’opportunités d’exploitation et également en terme de perspectives pour la variété guinéenne qui a été certifiée grâce à l’appui du ministère de l’Industrie. « Nous avons surtout recommandé la mise en œuvre des stratégies à approprier, parce qu’il n’y a pas longtemps que la Guinée était absente sur le marché de l’ananas. Il faut donc qu’il y ait des stratégies appropriées pour que nous puissions faire cette impulsion sur ce marché mondial, et également permettre aussi surtout la transformation », a souligné M. Sylla.

Il a invité les participants à cet atelier à contribuer aux débats qui vont s’instaurer tout au long des travaux, afin d’aboutir à des recommandations pertinentes qui permettront d’enrichir les présentes études du marché menées dans la sous-région et en Europe, avec l’objectif de booster l’exportation de la production guinéenne de l’ananas.

A la fin de cet atelier, les résultats attendus sont entre autres : les études relatives aux marchés de l’ananas en Europe, au Maroc, au Mali, en Gambie et au Sénégal présentées, enrichies et validées par les parties prenantes. Deux marchés devant faire l’objet d’études marketing approfondies sont sélectionnés.

A noter que

Balla Yombouno 

Articles Similaires

COVID-19 : la vaccination bientôt rendue obligatoire en Guinée ? Dr. Sakoba Keita répond…

LEDJELY.COM

URGENT: « Layltoul Qadr » sera célébrée à la maison

LEDJELY.COM

FONCTION PUBLIQUE : Alpha Condé demande le remplacement des agents ayant atteint l’âge de la retraite

LEDJELY.COM

« Le plus fondamental demeure la vie et la santé », Alpha Condé tranche-t-il dans l’affaire des prières nocturnes ?

LEDJELY.COM

NECROLOGIE : programme des funérailles du beau-frère de Aboubacar Makissa Camara

LEDJELY.COM

En Guinée, les journalistes sont confrontés à la rétention de l’information publique

LEDJELY.COM
Chargement....